Google Penguin : la lutte contre la suroptimisation et le webspam


Google Penguin… c’est le nouveau filtre qui a pour objectif de rendre les résultats de  recherche toujours plus pertinents et « récompenser les sites de qualité (voir le communiqué de Matt cuts, le porte Parole de Google).  Après Panda en 2011, Penguin vient lutter contre la sur optimisation et le spamdexing : technique de spam qui vise à tromper les moteurs de recherche sur la qualité d’une page d’un site internet en axant le contenu sur certains mots clés plus ou moins génériques.



Déployé en avril, il a été corrigé et mis en œuvre le 5 juin. Toutes les 6 semaines, certains sites seront pénalisés s’ils ne respectent pas ces nouvelles règles. En cas de sanction et donc de descente dans les SERP, il faudra attendre un nouveau déploiement de Penguin pour que Google voit les corrections apportées.  Pour éviter le coup de Penguin, voici un petit état de ce qu’il faut éviter et les actions à privilégier.




Ce qu’il ne faut pas (plus) faire :


-    Suroptimiser les pages avec un mot clé redondant dans l’url, le title, la balise h1 et le contenu de manière peu subtile.
-    Suroptimiser les liens sur votre site. Si certains évoquent une règle de 50% de liens non optimisés, gardez en tête de laisser des liens du type, cliquez ici, en savoir plus, une url complète… De la même manière, évitez  que tous les liens entrants sur votre site utilisent la même ancre (si on vend des « vêtements enfants », il vaut mieux diversifier et utiliser d’autres  expressions sur les produits, « trousseau de naissance », « pantalon garçon » par exemple)
-    Utiliser les sites et plateformes qui proposent du référencement de liens comme les communiqués de presse (cf communiqué de google), splog (contraction de spam et blog), annuaires... Bref le webspam ! Google a, en parallèle, fait chuter le Page Rank de ces sites.
Préférez le netlinking de qualité sur des sites en affinité avec la thématique de votre site ou de vos produits (un blog de mode pour parler de votre nouvelle collection automne-hiver (dont les catalogues ont déjà été envoyés ;-)


Ce qu’il faut faire :


-    Faire un audit de l’existant, vous connaissez les actions que vous avez menées mais certaines « astuces » (autrefois tolérées par Google) des référenceurs avec lesquelles vous avez travaillés pourraient être sanctionnées. Il faudra peut être « désuroptimiser » vos pages, si l’optimisation des liens et mots clés dépassent les nouveaux standards acceptables.
-    Penser long terme et éviter les actions one shot comme la soumission massive à des annuaires qui peuvent être perçue comme un évènement de suroptimisation manifeste par Google.
-    Séduire et informer  les internautes  et non les moteurs. La clé de la réussite est de proposer un site « user-friendly ». Pour Google un site de qualité est un site riche dont le contenu est à valeur ajouté. Travailler donc vos pages de contenu, fiches produit, présentation de votre offre de service, la réassurance. …
-    Veiller à éviter le duplicate content ou l’utilisation d’un même contenu sur plusieurs pages. Ceci n’est pas une nouveauté de Penguin mais à garder en tête car la sanction peut être brutale et les efforts fournis contre productifs.
-    Diversifier les sources de trafic (les autres moteurs de recherche, le référencement payant, les réseaux sociaux, les comparateurs…). Les internautes ont des parcours de navigation complexes et ne vous connaissent pas forcément, soyez présent partout si vos internautes y sont !

Sources :
http://www.webmarketing-com.com/2012/06/07/14024-google-pingouin-1-1-ne-pas-mettre-tous-ses-oeufs-dans-le-meme-panier
http://www.abondance.com/actualites/20120614-11595-google-communique-sur-le-spam-et-les-sites-de-communiques-de-presse.html
http://www.abondance.com/Bin/Google-Penguin-Infographic.jpg
http://www.unpeudeseo.com/2012/05/30/methode-sortie-penalite-google-penguin/