Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

Eco-conception

CMS ou Sur-Mesure ? Opter pour un Développement Éco-Efficace dans la Conception Web

Publié le 22 mai 2024 - 8 minutes de lecture

Choisir entre CMS et un développement sur mesure pour la conception web implique une considération des options éco-efficaces, mettant l'accent sur la performance et l'économie des ressources numériques tout en équilibrant fonctionnalité et impact environnemental.

Illustration d'un CMS.
Illustration d'un CMS.

La question du développement sur-mesure CMS pour votre site web est cruciale. CMS ou développement personnalisé ? Ce choix n'est pas anodin et va déterminer la fluidité, l'évolutivité et la singularité de votre site. Le développement sur-mesure implique une conception à la carte pour un résultat ultra-personnalisé, quand les CMS offrent une alternative prête à l'emploi, mais parfois limitée. Toutefois, la notion de développement éco-efficace entre en jeu, mettant l'accent sur la performance et l'économie des ressources numériques.


Bien choisir les thèmes et les extensions éco-responsables dans un cms

Concevoir et optimiser un site Web se fait souvent avec l'utilisation de systèmes de gestion de contenu (CMS), tels que WordPress ou Shopify. Ces outils, bien que facilitants, ont néanmoins un impact environnemental non-négligeable, due à la quantité de code généré. Comment choisir des thèmes et extensions CMS éco-responsables face à cette problématique ?


L'impact environnemental des CMS


Le principe d'un CMS (système de gestion de contenu) est de faciliter la création d'un site internet via une interface dynamique plutôt que de le coder manuellement. Ce processus, bien que simplifiant la création et la gestion de sites, crée une accumulation de code en arrière-plan, chaque modification ajoutant de nouvelles lignes. Plus le code est long, plus grande est son empreinte environnementale, une mesure importante à considérer pour les projets web soucieux de durabilité.

Les extensions, ou plugins, sont également des sources significatives de code, chaque nouvel ajout amplifiant le script de base du site.


Minimiser l'impact des extensions


L’un des principes fondateurs de l’écologie digitale est de ne conserver que l’essentiel, une mesure qui s'applique également aux extensions de votre CMS. Semblable à l'utilisation d'un couteau suisse électronique, chaque fonctionnalité supplémentaire sur les sites internet demande plus de ressources et génère davantage de code. Dans ce contexte, il est crucial de limiter l'utilisation de plugins au strict minimum pour optimiser la performance et la sécurité de votre projet web.

Toutefois, si l'ajout d'une fonctionnalité est indispensable pour la création de votre site, envisagez d'écrire directement le code requis ou de modifier celui d'un plugin existant afin de minimiser son impact. Cette solution permet non seulement de réduire l'empreinte numérique mais offre aussi des avantages en termes de personnalisation et de sécurité.


Illustration de personnes qui minimisent l'impact des extensions.
Illustration de personnes qui minimisent l'impact des extensions.

L'importance du choix de thèmes


Tout comme les extensions, le thème que vous utilisez sur votre CMS a un impact sur la quantité de code générée. Plus le thème est riche en animations et fonctions intégrées, plus la quantité de code nécessaire est grande. Il est donc préférable d’opter pour un thème minimaliste et allégé. Méfiez-vous cependant des thèmes qui prétendent être légers sans l'être véritablement. Testez l'impact environnemental d'un thème avant de le choisir à l’aide de divers outils d'éco-conception.


Optimiser les fichiers CSS, HTML et Javascript


Pour chaque site Web, il y a une accumulation de fichiers CSS, HTML et Javascript. Rappelez-vous que chaque caractère dans votre code compte pour 1 octet. Minimiser votre code en réduisant autant que possible ces déclarations, les commentaires et les espaces peut s’avérer une bonne pratique pour limiter votre impact sur l’environnement.

Utiliser tous les niveaux de cache du CMS pour un site web écologique

L'approche éco-efficace du développement web repose sur l'optimisation de l'utilisation des ressources, notamment grâce aux différentes couches de cache disponibles dans un système de gestion de contenu (CMS). Pour concevoir un site web écologique, l'utilisation de tous les niveaux de cache du CMS est une stratégie incontournable.


La notion de cache dans un CMS


Le cache dans un CMS est essentiellement une technologie qui stocke temporairement des données pour réduire le temps de chargement des pages, ce qui aide à optimiser les performances du site. Ce concept se décline à plusieurs niveaux, allant du cache de page au cache d'objet, en passant par le cache de base de données. Chacun de ces niveaux joue un rôle précis dans l'économie d'énergie par le site web.


Cache de page et cache HTTP


Le cache de page stocke la version intégrale des pages de votre site pour la servir aux utilisateurs sans générer à nouveau toute la page. Cela peut réduire considérablement le nombre de requêtes au serveur, ce qui signifie moins d'énergie consommée. De plus, l'utilisation d'un cache HTTP, qui stocke des versions des pages directement dans le navigateur de l'utilisateur, peut encore diminuer la charge sur le serveur.


Cache d'objet


Le cache d'objet est une autre forme de cache qui stocke les données au niveau de l'objet, comme les requêtes dans votre base de données ou les éléments de menu. En réduisant le temps nécessaire pour générer ces éléments, le cache d'objet aide à réduire la consommation globale d'énergie de votre site web.


Caches en RAM pour une meilleure efficacité


Pour un site web véritablement écologique, il est conseillé de placer une partie des caches, notamment le cache d'objet, dans la RAM du serveur. La mémoire RAM a l'avantage d'être rapide à lire et à écrire, ce qui augmente encore l'efficacité énergétique de votre site.


Pourquoi ce choix est crucial pour l’écoconception web ?


L'optimisation du cache est une partie intégrante de la méthodologie d'éco-conception web. En limitant les requêtes inutiles et les calculs redondants, un système de cache bien configuré peut considérablement réduire la consommation d'énergie d'un site web. Il faut voir ce choix comme une étape essentielle pour la transition énergétique de notre activité numérique, participant ainsi à une démarche plus responsable et respectueuse de l'environnement.

Illustration de personnes qui optimisent le cache.
Illustration de personnes qui optimisent le cache.

Comment intégrer l'optimisation du cache dans votre CMS

Pour implémenter cette stratégie dans votre CMS, vous devez d'abord comprendre comment fonctionne le cache au sein du CMS que vous utilisez. Chaque CMS a sa propre façon de gérer le cache, avec des plug-ins et des modules spécifiques. Une fois que vous avez une bonne compréhension de ces mécanismes, vous pouvez passer à l'optimisation du cache dans votre CMS, en choisissant et en configurant les options de cache les mieux adaptées à vos besoins.


Optimiser et générer les médias : une étape cruciale pour l’écoconception dans les CMS

Les CMS, ou systèmes de gestion de contenu, offrent une multitude de fonctionnalités pour optimiser et générer vos médias. Ces processus passent généralement par l'installation de plugins ou d'extensions qui peuvent, malheureusement, solliciter fortement les ressources de votre système. Ces modules peuvent drainer le CPU, la mémoire vive, le réseau et le stockage de votre équipement, sans pour autant éviter l'importation de médias disproportionnés ou mal adaptés. Par conséquent, le poids et la qualité d'un média ainsi que son format doivent être étroitement surveillés pour garantir une utilisation efficace et respectueuse de l'environnement.


Optimisation des médias : une nécessité pour une écoconception efficace


L'optimisation des médias est essentielle dans toute démarche d'écoconception. La compression, le redimensionnement et la conversion des médias sont autant d'actions qui peuvent permettre des économies substantielles en termes de ressources matérielles et digitales. Plus un média est lourd, plus son impact environnemental est grand. En minimisant la taille des fichiers et en les adaptant à leur utilisation finale, on maximise leur efficacité tout en minimisant leur empreinte écologique.

Illustration d'une personne qui optimise les médias.
Illustration d'une personne qui optimise les médias.

Outils pour optimiser et générer les médias


De nombreux outils se proposent d'aider à l'optimisation de vos médias. FFmpeg, Any Video Converter, Xnview, Gimp, Inkscape et PDFedit, par exemple, peuvent vous aider à travailler vos médias directement sur votre ordinateur. Chaque outil a ses propres spécificités et sera plus ou moins adapté aux différents types de médias.


Optimiser et générer, deux étapes de l'écoconception à ne pas négliger


Optimiser et générer sont deux étapes indissociables de la conception web. Elles sont absolument essentielles d'un point de vue technique, mais elles ont aussi un fort impact environnemental. En effet, leur mise en œuvre d'une manière efficiente et respectueuse de l'environnement peut aider à économiser d'importantes ressources matérielles, et donc aider à minimiser l'empreinte écologique de votre site web.


Suivre les bonnes pratiques pour être éco-efficace


L'optimisation et la génération de médias doivent ainsi respecter certains principes pour être véritablement éco-efficaces. Notamment, le nombre de contenus optimisés directement par le CMS doit tendre vers zéro, pour maximiser l'efficacité et minimiser l'impact environnemental.

Son éco-optimisé: pourquoi et comment encoder les fichiers audio en dehors du CMS

Imaginez un instant que vous ayez un fichier de sons à intégrer à votre site web. Vous pourriez être tenté de simplement le télécharger au sein de votre système de gestion de contenu (CMS). Cependant, cela passerait à côté d'une majeure opportunité d'améliorer les performances de votre site web et d'atténuer son impact écologique simultanément. Voici pourquoi il est préférable d'encoder les fichiers audio en dehors du CMS, suivi d'un guide étape par étape sur comment le faire.


Les avantages de l'encodage des sons en dehors du CMS


Le principal avantage d'encoder les fichiers audio en dehors de votre CMS est l'économie notable de ressources que cela offre. Quand vous encodez un son directement dans le CMS, vous utilisez inutilement beaucoup de bande passante, de mémoire vive et de CPU. Par exemple, si un fichier sonore ajouté directement dans le CMS pèse 7 Mo, vous économiserez 7 Mo de bande passante lors de l'envoi, 100 Ko lors de l'écoute du résultat, et 6,9 Mo de stockage sur le disque dur du serveur. Plus votre site web est populaire, plus ces gains seront substantiels, améliorant ainsi ses performances globales et son expérience utilisateur.


Le Guide pour l'encodage de fichiers audio en dehors du CMS


Pour encoder des sons en dehors du CMS, vous aurez besoin d'une application dédiée à cette tâche. Ces applications sont optimisées pour le (ré)encodage des fichiers audio, ce qui n'est pas le cas des serveurs web généralement utilisés pour gérer des CMS.

  • Commencez par télécharger le fichier audio sur votre ordinateur. Assurez-vous qu'il est au format compatible avec l'application d'encodage que vous comptez utiliser.
  • Ouvrez l'application d'encodage et importez le fichier audio. Selon l'application que vous utilisez, vous pourriez avoir à naviguer à travers ses menus pour trouver l'option d'importation.
  • Une fois que le fichier est importé, choisissez les paramètres d'encodage. Ici, vous serez amené à faire des choix concernant la qualité du son, sa taille finale et autres aspects techniques. Assurez-vous de choisir l'option qui offre un bon équilibre entre la qualité et la taille du fichier final.
  • Une fois que vous avez choisi vos paramètres, lancez l'encodage. Cela pourrait prendre un certain temps en fonction de la taille du fichier original et de la puissance de votre ordinateur.
  • Quand l'encodage est terminé, téléchargez le fichier final et vérifiez si la qualité du son est à votre goût. Si c'est le cas, vous pouvez alors l'importer dans votre CMS. Si vous n'êtes pas satisfait, vous pourrez toujours répéter le processus avec des paramètres différents.

L'encodage d'un fichier audio en dehors du CMS peut sembler être un détour, mais les bénéfices en valent clairement la peine. Non seulement cela améliorera les performances de votre site web, mais cela rendra également votre présence en ligne plus éco-responsable. Il est temps d'adopter cette pratique meilleure pour notre planète !

On gère vote écoconception web !

CONTACTEZ-NOUS

Un CMS, ou système de gestion de contenu, est un outil qui permet la création et la gestion d'un site web sans compétences avancées en programmation. Par exemple, WordPress est un CMS populaire qui facilite la publication de contenu et la personnalisation de sites grâce à ses nombreux thèmes et plugins.

Utiliser un CMS pour créer un site web simplifie la gestion de contenu, permettant même aux non-initiés de modifier facilement le site sans connaître le code HTML ou CSS. Cela économise du temps, améliore l'efficacité et rend la mise à jour du site web accessible à tous.

Pour choisir le bon CMS, considérez la facilité d'utilisation, la flexibilité de personnalisation, la sécurité, le support technique, et le SEO. Assurez-vous qu'il réponde aux besoins de votre projet web, soit évolutif et possède une communauté active pour le support et les mises à jour.

Pour créer un site web, WordPress est le CMS le plus populaire, offrant facilité d'utilisation et extensions variées. Joomla est aussi un bon choix pour sa flexibilité et son support communautaire. Drupal convient alors aux sites complexes avec des besoins avancés, et PrestaShop est idéal pour l'e-commerce. Magento est également un choix robuste pour des boutiques en ligne de grande envergure.

Mon dada : les sujets à impact !

Photo de Raphaël Robil

Sorti de la tête de

Raphaël Robil

Dans la même thématique...

Flexibilité éco-énergétique : les bénéfices d’une architecture élastique

4 juin 2024

Refonte de site éco-conçu : Lemon Interactive, concilier performance digitale et éco-conception

21 mai 2024

Le Numérique Responsable : définition d’un concept d’avenir

21 mars 2024