Revenir aux essentiels. Chez Lemon, on vous propose de l’UX, ou Expérience Utilisateur, depuis nos débuts. Il serait temps pour nous de faire une petite mise à jour, en revenant aux questions élémentaires. Pourquoi devriez-vous faire de l’UX sur votre site ? Qu’est-ce qui le rend complémentaire avec l’UI ? En quoi la réussite d’un site peut être liée à l’optimisation de l’expérience utilisateur ? Que faisons-nous pour vous chez Lemon ?

Comprendre l'UX pour mieux l'accepter

Il est impératif de penser l’UX comme le travail de la compréhension de l’utilisateur, avant d’être celui d’un expert qui se vanterait de tout savoir sur le domaine. En réalité, le professionnel travaillant en UX fait avant tout preuve d’une forme d’analyse, de recherches sur l’utilisateur. En recueillant, sous diverses formes, les informations des utilisateurs, cela donne une idée des besoins et de la manière dont ils utilisent un site. Lui permettant ensuite d’imaginer comment améliorer son utilisation.

Ce premier travail s’effectue dès le début d’une relation client : via un audit ergonomique, pour les sites existant, puis l’approfondissement de ce travail par de la recherche utilisateur. On détermine ce dont il a besoin, ce qui l’irrite, ce qu’il veut voir…

Le tout grâce à des interviews, du shadowing ou observation/immersion discrète auprès des utilisateurs d’un site, des focus group et d’autres techniques de recherches.

Imaginer et inventer sans penser design

Nécessairement, le travail de l’UX passe par une forme de créativité. Cependant, celle-ci ne doit pas, comme vu précédemment, être en premier lieu celle d’un esprit cherchant à faire du beau. Évidemment le sujet finit par arriver, mais il passe après des critères touchant de plus près l’expérience d’un site. L’ergonomie, la taille et la quantité de “call to action”, l’adaptabilité sur tous les écrans…

Avant toute modification visuelle, on pense donc l’expérience en faisant des storyboards, des expériences maps, des wireframes… Dans cette idée de modification du site, non pas pour le plaisir des yeux mais celui du cerveau. En dernier viendra le temps du maquettage graphique où le professionnel pourra, s’il en voit le besoin pour le site, faire des propositions de design reliées à une nécessité UX.

En UX, on modifie un site : "non pas pour le plaisir des yeux mais celui du cerveau"

Ne jamais s'arrêter de faire mieux

Dans l’intérêt de l’UX d’un site, il important d'évoquer qu’on ne peut pas avoir toutes les solutions du premier coup. C’est tout l’objectif de tester les changements avancés, suivre leurs performances à long terme, et améliorer l’expérience proposée si elle ne convient pas.

Grâce à des tests utilisateurs, des questionnaires, voire à la mise en place d’A/B testing (Test de deux versions d’une même interface auprès d’utilisateurs pour déterminer la plus efficace), on cherche finalement à savoir si les modifications faites sont bel et bien performantes, est-ce qu’elles vont pleinement dans le sens d’une amélioration de l’expérience utilisateur.

De l'importance de l'UX dans le succès d'un site

Il reste à comprendre pourquoi faire de l’UX sur un site est vraiment nécessaire. Qu’est-ce que cela change ? Avoir la bonne information et un beau site n’est-il pas suffisant ? Justement, le travail de l’UX c’est de fluidifier ces deux aspects. Trouver aisément l’information voulue grâce à un travail sur les besoins de l’utilisateur et sur l’ergonomie du site. On a ici comme exemple la règle des trois clics : tout doit être accessible en moins de trois clics maximum. Dépasser cela, personne ne se donne le temps de rester.

D’autant que l’UX sert aussi à adapter son site aux différents formats aujourd’hui disponibles. Et c’est plus que nécessaire : 1 français sur 2 effectue des achats e-commerce sur mobile. Il ne faut plus négliger l’importance de l’expérience d’un site sur mobile ou tablette, l’ordinateur ne suffit plus.

Avoir une UX de qualité, c’est aussi et surtout booster son ROI (= Retour sur investissement) : inévitablement, c’est un travail qui se joue sur le parcours utilisateur. L’objectif va être d’être le plus clair possible, pour que le visiteur puisse acheter sans être stoppé par des interfaces inadaptées. Google prend d’ailleurs cela en compte dans son évaluation des sites !

Parce que l’ami de l’UX, c’est également le SEO (= référencement naturel) : en améliorant l’expérience de l’utilisateur sur un site, ils restent plus longtemps dessus et visitent plus longuement. Leur curiosité satisfait l’algorithme de Google, qui le classe alors comme site de qualité et le place en meilleure position dans les recherches.

Chez Lemon, nous avons compris l’importance particulière qu’il fallait accorder à l’UX dans nos réalisations. Nous avons assimilé, au fil des années, que l’expérience utilisateur prenait une place prépondérante dans la navigation sur le web. Son utilisation e-commerce elle aussi, ne cessait de croître. A travers les multiples possibilités d’invention et de révolution de l’expérience, Lemon travaille au quotidien pour apporter à chaque client et chaque réalisation, le renouveau espéré.