RGPD : êtes-vous en conformité ?

15 mai 2018 par dans la catégorie #LaMinuteLemon, Infos clients
Home > #LaMinuteLemon > RGPD : êtes-vous en conformité ?

A compter du 25 mai 2018, le nouveau texte de référence européen en matière de cybersécurité, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) devra être appliqué dans toutes les entreprises et par tous les e-commerçants d’Europe. Mais en quoi consiste-t-il exactement ?
Lemon vous propose un petit récap’ de ses implications et enjeux !

Obtenir et traiter les données différemment.

C’est le Parlement Européen qui, après quatre années de négociations, a décidé d’adopter ce texte en remplacement de la Loi Informatique et Libertés (qui datait quand même de 1978 !)

Il concerne tous les organismes et a vocation à mieux encadrer le traitement des données personnelles (noms, adresses, numéros de téléphone, adresses e-mail ou IP etc.) en fixant de nouvelles règles relatives à l’obtention de ses données et à l’usage qui en est fait.

Certaines mesures sont donc à prendre impérativement : obtenir le consentement écrit et explicite des clients et prospects avant de recueillir leurs données et en garder une trace, et à l’inverse certaines techniques sont à proscrire immédiatement : acheter des listes d’e-mails sur internet, envoyer un mail promotionnel à un maximum de gens dans l’espoir que certains d’entre eux mordent à l’hameçon… (Mais vous ne le faisiez déjà pas avant, n’est-ce pas ? 🙂 )

Sécuriser ces données et appliquer le principe de transparence.

La responsabilité des organismes sera renforcée puisqu’ils devront mettre en place une protection optimale des données recueillies et être en mesure de le démontrer en prouvant leur conformité.

Le RGPD inclut aussi un droit à l’oubli pour obtenir le retrait ou l’effacement de données personnelles en cas d’atteinte à la vie privée, le droit à la portabilité des données, pour pouvoir passer d’un réseau social à l’autre sans perdre ses informations, et le droit d’être informé en cas de piratage des données.

En cas de non-respect, la sanction peut aller de 4 % du chiffre d’affaires à 20 millions d’euros, mieux vaut donc entamer les démarches au plus vite !

L’opportunité de segmenter et de personnaliser vos contenus.

S’il peut paraître contraignant au premier abord, ce règlement va aussi offrir plus d’opportunités en termes de segmentation et de personnalisation : les clients auront par exemple régulièrement le choix de se désinscrire de votre liste d’e-mailing et il va donc falloir redoubler de créativité pour les retenir.  Mais plus de consentement de la part des individus, c’est plus d’abonnements par intérêts et donc une audience plus attentive, impliquée et réactive ! Les contenus seront plus ciblés et la communication plus efficace.

A ce propos, l’étude « Personalization Pulse Check 2018 » menée par Accenture a révélé que 91% des clients sont plus susceptibles d’acheter auprès de marques qui les reconnaissent et leur fournissent des offres et des recommandations personnalisées et pertinentes, et 83% sont même prêts à partager leurs données pour permettre aux marques de personnaliser l’expérience.

Le RGPD constitue donc sans doute un premier pas vers la relation client de demain…

Et vous, êtes-vous en conformité avec le RGPD ?

Ajouter un commentaire