Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

Développement

Strapi CMS : avantages et inconvénients pour une création de site

Publié le 25 déc. 2023 - 9 minutes de lecture

Strapi est un CMS headless open source flexible et personnalisable, idéal pour les projets nécessitant une grande personnalisation et la gestion de contenu. En revanchne il exige une expertise spécifique et une maintenance régulière. Si vous appréciez de pouvoir créer facilement des sites Internet et gérer vos contenus sans contrainte, ni limite, les CMS headless sont faits pour vous. Très flexibles et faciles à prendre en main, ils se concentrent sur le développement back-end, sans se soucier du front. Et s'il y en a un qui attire particulièrement notre attention, c'est Strapi, un CMS headless open source qui connaît un succès grandissant.

Les bases du CMS headless

Pour pouvoir comprendre tout le potentiel, il peut être intéressant de revoir les bases du CMS, et ses particularités.

Qu'est-ce qu'un CMS ?

C'est l'acronyme de Content Management System. Il représente une catégorie de logiciels qui permet de concevoir, de gérer et de mettre à jour des systèmes, que ça soit avec de la création de pages, d'articles, de catégories... Le CMS le plus populaire est WordPress, mais on connaît aussi Shopify, Drupal ou encore Joomla!

Le gros intérêt des CMS est de pouvoir gérer la publication de contenu en ligne sans avoir de compétences ou connaissances techniques en programmation.



Quelle-est-la-particularite-d_un-CMS-headless
Quelle-est-la-particularite-d_un-CMS-headless

Quelle est la particularité d'un CMS headless ?

Un CMS headless reprend tous les principes d'un CMS classique, mais ce système de contenu ne gère que le contenu back, sans la partie front. C'est-à-dire qu'on aura de la data côté back, mais rien ne sera visible côté front si on n'associe pas les deux.

Vous devez donc toujours associer un CMS headless à une technologie frontale, comme un framework JavaScript.

Concrètement, le CMS headless, qu'on appelle aussi CMS sans tête, concentre toute son attention sur la gestion et la création du contenu, sans s'attarder sur la présentation visuelle finale du contenu. Il stocke alors simplement le contenu dans une base de données, et le met à la disposition des développeurs dans une API. Ceux-ci sont ensuite libres de personnaliser la présentation du contenu, pour le diffuser sur un site web, une application mobile, un assistant vocal, un chatbot...

Les avantages d'un CMS headless

Il a plusieurs avantages, notamment en ce qui concerne les performances et la flexibilité. Il est ainsi possible de choisir les données que vous voulez rentrer dans l'API, mais aussi celles que vous voulez envoyer sur votre site. Vous n'avez donc pas à télécharger toutes les données enregistrées dans l'API sur votre site ou votre application, évitant ainsi de charger des tonnes et des tonnes de données inutilisées.

Comme vous gérez à 100 % la partie frontale, le CMS est extrêmement personnalisable, bien plus qu'un CMS classique. Par ailleurs, l'outil est très évolutif et le développeur peut ajouter des nouvelles fonctionnalités très facilement, soit en ajoutant une nouvelle data côté back, qu'on récupère en front, soit en ajoutant une nouvelle animation côté front, sans que ça impacte le back.

Créez votre site web avec nos équipes

Créez votre site web avec nos équipes

Zoom sur ce CMS headless open source

Sur le marché du numérique et du développement web, vous trouverez sûrement plusieurs types d'offres de CMS headless. Mais arrêtons-nous précisément sur Strapi, le logiciel qui arrive souvent en tête de liste des meilleurs CMS headless.

Strapi, qu'est-ce que c'est ?

Il fait partie des CMS headless, autrement dit, il ne permet de gérer que la partie back-end de votre projet web. Si vous voulez le relier au front-end, il faudra passer par une API et utiliser un framework.

Créé par une start-up française, c'est un CMS headless open source qui a été développé sous le serveur NodeJs. Il est donc entièrement basé sur le langage JavaScript. C'est d'ailleurs ce qui le démarque de toutes les autres solutions CMS. Le but est alors de pouvoir utiliser n'importe quel framework front-end JS, et notamment les plus populaires, comme React, Angular ou Vue.js.

Strapi vs WordPress : que choisir ?

Dans le paysage diversifié des CMS, ces deux solutions émergent, chacune offrant des avantages spécifiques en fonction des besoins du projet. D'un côté, Strapi se démarque par sa flexibilité headless, permettant aux développeurs de concevoir des applications web hautement personnalisées grâce à une séparation claire entre le backend et le frontend. Cela offre une adaptabilité exceptionnelle pour les projets complexes nécessitant une évolutivité sans compromis.

De l'autre, WordPress demeure le choix incontournable pour ceux qui privilégient la simplicité et la robustesse de son écosystème. Avec une interface utilisateur conviviale, une variété de plugins et de thèmes, ainsi qu'une communauté active, WordPress reste une option puissante pour ceux qui souhaitent créer rapidement des sites web fonctionnels sans plonger dans des aspects de développement plus avancés. En fin de compte, le choix repose sur une évaluation attentive des besoins spécifiques du projet et des préférences en matière de développement.

Les fonctionnalités clés de Strapi CMS

De manière générale, il propose toutes les fonctionnalités qui sont utiles à la gestion de contenu (médiathèque, éditeur de texte enrichi, gestion des utilisateurs, gestion du contenu...). Rentrons dans les détails.

La-creation-de-contenu
La-creation-de-contenu

La création de contenu

La fonctionnalité principale de est de pouvoir créer du contenu. Avec l'interface visuelle et intuitive, il est facile de créer tous les contenus de votre choix, que ce soit du texte ou des médias (vidéo, image, son).

Il est également possible de créer des zones dynamiques, dans lesquelles vous aurez des contenus répétables. C'est une fonctionnalité intéressante pour ne pas avoir à réécrire plusieurs fois la même chose.

La gestion des contenus

Après avoir créé vos contenus sur Strapi, vous pouvez aussi aisément les gérer et les personnaliser, grâce aux différents champs de données. Cela permet alors de façonner la structure de vos pages d'administration à votre convenance, et évite de vous encombrer de données inutiles ou désordonnées.

Vous pouvez ensuite gérer vos contenus en créant différentes catégories (article, page...), et les relier entre elles en définissant une relation.

La médiathèque

Nous l'avons vu, il permet aussi de créer des vidéos, des images, ou encore des fichiers son. Dans ce cas-là, la médiathèque facilite la gestion des médias, afin de vous offrir une organisation plus visuelle et pertinente.

Vous êtes ensuite libre d'intégrer vos médias dans vos publications, en les retrouvant facilement dans votre médiathèque.

Les fonctionnalités supplémentaires

Strapi dispose d'une marketplace dans laquelle vous retrouverez de nombreux plugins. Chacun d'eux propose alors de nouvelles fonctionnalités qui permettront de personnaliser davantage votre création de contenus. Parmi les plugins les plus populaires, on peut noter :

  • Meilisearch, un moteur de recherche dans lequel on peut directement intégrer vos données ;
  • Newsletter, un logiciel d'envoi automatique de mail aux utilisateurs à chaque publication d'un nouveau contenu ;
  • Awesome SEO, un outil d'analyse SEO qui permet d'optimiser votre contenu directement, permettant d'améliorer le référencement naturel de votre site web ou application ;
  • Sitemap, pour générer automatiquement le sitemap de vos contenus en format XML...

Les avantages et inconvénients de Strapi

Pour vous offrir un avis le plus objectif possible, voici une liste détaillée des atouts et des inconvénients de cet outil.

Les avantages de Strapi

Commençons par les bénéfices et ce qui pousse les agences de développement web comme Lemon Interactive à recommander l'utilisation de ce CMS headless.

Une solution flexible

Étant un CMS headless, Strapi est déjà flexible de base, mais il l'est encore plus, grâce à la possibilité de l'associer avec n'importe quelle technologie frontale. En plus de cela, la data qui est présente peut aussi bien être utilisée pour un site web que pour une application mobile, ou sur n'importe quel environnement.

Un outil facile à utiliser

L'interface est conviviale, intuitive et facile à prendre en main. Les utilisateurs peuvent ainsi créer des API et des interfaces très facilement, sans forcément avoir de connaissances ou de compétences particulières en back. Cela avantage plutôt les développeurs front, car ils n'ont pas besoin de faire appel à un développeur back pour progresser sur leur site Internet.

Un logiciel qui sécurise vos données

Strapi intègre des options avancées qui protègent l'application contre les attaques. Il utilise, par exemple, le JWT (JSON Web Token), qui sécurise toutes les autorisations et les authentifications, afin que seule la personne détentrice puisse récupérer ses données. Vous gardez alors la main sur les personnes autorisées à consommer vos données.

Par exemple, vous pouvez interdire l'accès à votre contenu à tous les internautes qui ne sont pas identifiés et connectés à votre site.

Un système évolutif

Il est conçu pour être très évolutif. Il permet de gérer des sites web simples, mais aussi des applications beaucoup plus complexes, et vous êtes libre d'ajouter de nouvelles caractéristiques comme bon vous semble, et sans limite.

De nombreux systèmes de gestion de bases de données à disposition

Contrairement à la plupart des CMS classiques, Strapi vous laisse le choix du système de gestion de votre base de données. Pour votre projet, vous pouvez alors opter pour MySQL, MongoDB, ou encore PostgreSQL.

Le prix de Strapi

C' est un modèle économique intéressant pour les créateurs de site web, car vous pourrez profiter d'une version gratuite. Si vous souhaitez profiter des fonctionnalités plus poussées, vous pourrez accéder à la version payante pour moins de 10 €/mois, avec un essai gratuit.

Une-solution-flexible
Une-solution-flexible

Les inconvénients de Strapi CMS

Pour être les plus transparents et objectifs, nous ne pouvons lister les avantages sans évoquer les inconvénients.

Il faut être formé au headless

Strapi est une technologie différente des CMS traditionnels, il faut donc être formé au headless pour savoir comment récupérer la data de l'API et l'afficher. Alors, certes, il faut généralement passer par une formation au headless, mais une fois la technique maîtrisée, le développeur se sent beaucoup plus libre de développer et créer sans aucune limite.

Certaines fonctionnalités sont complexes à installer

Bien qu'il soit très flexible, il y a certaines fonctionnalités qui sont difficiles à mettre en place sur l'application. C'est le cas, par exemple, de la pagination, qui est beaucoup plus complexe à installer que sur des CMS classiques, comme WordPress.

La documentation est un peu sommaire

Comme cela représente une nouvelle technologie, la documentation reste encore un peu limitée. Parfois, quand sort une dernière version ou une mise à jour, la documentation peut mettre un peu de temps à suivre, ce qui peut créer un problème de compatibilité avec les versions antérieures et ce qui est en production. De la même manière, la communauté compte encore peu de membres.

La grande évolutivité devient presque une contrainte

Comme Strapi est un outil récent, il fournit énormément de mises à jour sur sa version stable. Alors, si vous n'assurez pas une veille constante sur votre plateforme, vous pouvez avoir la mauvaise surprise de retrouver votre site cassé. Le problème d'évolutivité se retrouve malheureusement beaucoup sur les outils open source.

Par ailleurs, il faut reconnaître que certaines mises à jour sont parfois complexes à installer.

La prise en charge de TypeScript est limitée

Si le fait que Strapi soit construit à 100 % en JavaScript est un avantage pour la compatibilité des frameworks, c'est aussi un inconvénient pour les développeurs qui utilisent TypeScript. Ce type de code n'est pas pris en compte. En revanche, pour de petites bases de code, il est toujours possible de convertir les modèles en TypeScript, mais ce n'est vraiment pas l'idéal.

Il peut être une excellente option pour les projets qui nécessitent une grande personnalisation, car il impose peu de limites. Il est d'ailleurs l'un des rares, voire le seul CMS, à proposer une telle flexibilité. Cependant, l'utilisateur doit être prêt à se former au headless et à effectuer les maintenances régulières, pour pouvoir exploiter pleinement tout le potentiel de Strapi.


Comprendre l'utilisation de Strapi pour un site web

Pourquoi utiliser Strapi ?

Strapi vous permet de bénéficier d'une gestion de contenu flexible et performante. Cet CMS Headless optimise la livraison de contenu, améliore le SEO et offre une UX supérieure, clé pour augmenter les taux de conversion. Son architecture API favorise l'intégration avec diverses applications.

Qui utilise Strapi ?

Strapi est utilisé par une variété d'entreprises renommées, notamment la Société Générale dans le secteur bancaire, IBM dans la technologie, la plateforme e-commerce Asos, et bien d'autres à travers différents domaines, qui bénéficient de sa flexibilité en tant que CMS headless.

Comment installer strapi ?

Pour installer Strapi, assurez-vous d'abord que Node.js est installé sur votre système, il est à télécharger sur le site de Nodejs. Ensuite, ouvrez le terminal et tapez npm install strapi@latest -g pour installer la version la plus récente de Strapi globalement sur votre machine.

Comment lancer strapi ?

Pour lancer Strapi, utilisez npm run develop pour démarrer en mode développement, permettant les changements en temps réel. Pour exécuter Strapi en mode production, exécutez npm start ou npx strapi start, optimisé pour les performances et la sécurité.


Dans la même thématique...

Animation web : introduction au développement avec CSS, JavaScript et SVG

22 mai 2024

Coder en dur ou « hardcode » : pourquoi est-ce déconseillé ?

22 mai 2024

Les 5 avantages de TypeScript face à JavaScript

16 mai 2024