Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

Gestion de projet

Accessibilité numérique : comment la mettre en place pour une création de site internet

Publié le 21 juin 2023 - 8 minutes de lecture

L'accessibilité numérique est un sujet de plus en plus évoqué dans la création de site internet. On vous explique ses avantages et comment la mettre en place dans votre stratégie digitale !

La création d'un site web demande d'élaborer une stratégie afin de toucher une audience ciblée. Mais la définition du client idéal met souvent de côté les personnes en situation de handicap. L'accessibilité numérique s'impose alors comme une démarche d'inclusion nécessaire en développement web. Voyons alors pourquoi et comment mettre en place l'accessibilité numérique.

Qu'est-ce que l'accessibilité numérique ?

L'accessibilité numérique, qu'on appelle aussi A11Y, est une démarche qui permet à toutes les personnes en situation de handicap d'accéder aux services et aux contenus digitaux, ainsi qu'aux technologies de l'information et de la communication sans assistance.


Inscrite dans une volonté d'inclusion, l'accessibilité numérique vise alors à ouvrir les portes de l'univers numérique à tous, en adaptant les matériels, les logiciels et outils métiers, les applications et les sites web aux différentes déficiences. Sans aucune discrimination, chaque utilisateur doit alors pouvoir naviguer sur un site ou des applications, mais également interagir et créer du contenu.


Si, initialement, l'accessibilité numérique vise à mettre à disposition de tous les contenus digitaux, elle apporte aussi de nombreuses opportunités aux entreprises, comme aux publics qui ne sont pas en situation de handicap.

   Glisser  Loupe zoomant sur le mot "accessibilité"
Glisser Loupe zoomant sur le mot "accessibilité"

Pourquoi opter pour l'accessibilité numérique ?

Au-delà du fait que cela soit obligatoire, faire le choix de l'accessibilité numérique offre de nombreux avantages pour les différents utilisateurs, comme pour les entreprises.


Les avantages de l'accessibilité numérique pour les personnes en situation de handicap


En France, près de 12 millions de personnes sont handicapées, et rencontrent potentiellement des difficultés à accéder aux applications digitales et à tout moyen de communication. L'accessibilité numérique permet alors d'offrir un confort de navigation à ces internautes aux besoins spécifiques, et présente bien d'autres avantages :

  • Accès à l'information ;
  • Autonomie ;
  • Inclusion sociale ;
  • Respect de la dignité…

Les avantages de l'accessibilité numérique pour les utilisateurs sans handicap


Pour une agence de création de site internet à Lille, nous savons qu'un site web conçu pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap présente aussi des avantages pour tous les autres internautes.

  • Une meilleure expérience utilisateur : la navigation est fluide, simple et agréable, il est alors plus facile et plus agréable de trouver ce qu'on cherche, et d'interagir ;
  • Un contenu plus qualitatif : les contenus numériques accessibles à tous doivent être cohérents, clairs et parfaitement structurés. Le créateur de contenu doit alors mettre l'accent sur la qualité du contenu, pour que les informations soient faciles à comprendre et précises.
Illustration d'un pouce à côté d'un pictogramme handicapé barré
Illustration d'un pouce à côté d'un pictogramme handicapé barré

Les avantages de l'accessibilité numérique pour un créateur de site web


Le développeur web et le propriétaire de site web doivent impérativement prendre en compte l'accessibilité numérique dans la stratégie de leur projet. Cela leur permettra, par la suite, d'en tirer des avantages :

  • Proposer un site web accessible à tous et l'intégrer dans une démarche d'inclusion ;
  • Respecter la loi (RGAA) ;
  • Améliorer l'expérience utilisateur en proposant un site intuitif et facile à lire ;
  • Augmenter le trafic du site web, en touchant une plus large audience ;
  • Améliorer le référencement naturel du site en améliorant le trafic, mais aussi en adoptant une structure de site légère et simple, facile à comprendre par les algorithmes du moteur de recherche Google ;
  • Améliorer l'image de marque en faisant passer le message fondamental de l'équité et du respect des droits des personnes handicapées.

Les obligations légales en matière d'accessibilité numérique

L'accessibilité numérique est une obligation légale reconnue dans le monde entier. Au niveau international, la directive applicable sur tous les contenus diffusables par le web est recensée dans les Web Content Accessibilité Guidelines (WCAG 2.1). Ce référentiel n'a aucun caractère obligatoire, mais il représente un outil fondamental pour appliquer les bonnes pratiques de mise en accessibilité d'un site ou d'applications mobile.


Parallèlement à cette directive, certains pays ont élaboré leur propre référentiel de conformité. En France, c'est le RGAA 4 (Référentiel Général d'Amélioration de l'Accessibilité) qui dicte les normes pour avoir des sites plus accessibles, depuis 2019.


Et si chaque pays a ses propres réglementations en la matière, en France, l'accessibilité numérique est inscrite dans la loi française comme une obligation légale. Toutes les administrations publiques doivent s'y soumettre depuis 2005, et certains acteurs du secteur privé le sont aussi depuis 2019.



Non-respect du RGAA : quelles sanctions ?

En cas de non-respect des normes du RGAA, le propriétaire d'un site peut être exposé à des risques de poursuite judiciaire, de la part des personnes handicapées discriminées. Cela peut alors engendrer des dommages et intérêts, ainsi que des amendes plus ou moins importantes.


Pour les administrations publiques, l'agrément "Accessibilité numérique" peut être retiré. Sans cet agrément obligatoire, l'administration ne peut plus conserver son site web, au risque de perdre en crédibilité, de priver les utilisateurs des services en ligne, et de perdre la confiance des citoyens.


Enfin, au-delà de toute sanction légale, la non-conformité relative à une interface qui ne serait pas au niveau peut faire diminuer le trafic d'un site, et avoir un impact sur le référencement naturel du site, mais surtout sur la réputation de l'entreprise ou de la marque.

Illustration RGAA avec une croix, correspondant au référentiel d'accessibilité numérique
Illustration RGAA avec une croix, correspondant au référentiel d'accessibilité numérique

Les différentes déficiences et leurs obstacles à prendre en compte

Si vous décidez d'opter pour l'accessibilité numérique pour la création de votre site web ou votre application, vous devrez alors tenir compte de toutes les déficiences, afin de répondre à leurs besoins. Pour cela, il est important de connaître et reconnaître les obstacles que ces personnes rencontrent dans le monde numérique.


Le handicap visuel


Une personne malvoyante rencontre différentes problématiques sur Internet :

  • Des contrastes de couleurs trop faibles ;
  • L'absence d'alternative aux textes ;
  • Des images qui n'ont pas de texte alternatif ;
  • Des liens identiques sur une même page…

Le handicap moteur


La personne en situation de handicap moteur peut également rencontrer des difficultés à naviguer :

  • Un clavier peu adapté au handicap ;
  • Un lien trop petit, sur lequel il est difficile de cliquer précisément ;
  • Des interactions qui nécessitent d'utiliser le clavier et la souris en simultanée…
Illustration d'un ordinateur avec le pictogramme handicapé, entouré d'autres illustrations
Illustration d'un ordinateur avec le pictogramme handicapé, entouré d'autres illustrations

Le handicap auditif


La personne malentendante peut, elle aussi, éprouver des difficultés à utiliser une interface digital, et doit faire face à des problématiques diverses :

  • L'absence de légende pour accompagner les signaux sonores ;
  • Les clips vidéo sans sous-titrage texte…

Le handicap cognitif


Les déficiences cognitives engendrent également de nombreuses difficultés à naviguer sur le web et à utiliser un outil numérique :

  • Une structure de page peu intuitive ;
  • Des éléments structuraux de la page mal utilisés…

Comment mettre en place l'accessibilité numérique d'un site web ?

Le RG2A est un référentiel intéressant pour avoir les bases de l'accessibilité numérique. La mise en place s'articule alors autour de 4 grandes solutions.


Le choix des couleurs et des contrastes


Le choix des couleurs et des contrastes est un élément crucial pour avoir des sites accessibles. Certaines déficiences, comme les troubles visuels ou le daltonisme, peuvent entraîner des difficultés à différencier les couleurs.


Il est donc essentiel de proposer un design avec une palette de couleurs contrastées, afin de faciliter la distinction et la lisibilité du texte et des éléments visuels.


Les développeurs web doivent également prendre en compte le design des boutons et des liens cliquables, afin qu'ils puissent être identifiés facilement par tous les utilisateurs.


Enfin, les contrastes peuvent vous aider à trouver les combinaisons de couleurs les plus adaptées à l'accessibilité numérique.


La typographie et la mise en page


La typographie et la mise en page font également partie des éléments clé de la mise en œuvre de l'accessibilité numérique. Les critères typographiques passent par le choix des polices de caractères, qui doivent être lisibles et suffisamment grandes, mais aussi par l'espacement entre les lettres et les lignes.


Du côté de la mise en page, il est important de proposer une structure claire et bien organisée, avec des titres et des sous-titres qui facilitent la compréhension du texte et la navigation sur les pages web.


Enfin, il faut également adapter le site à la lecture assistée, en utilisant des balises HTML adaptées pour les titres et les paragraphes pour faciliter l'utilisation des lecteurs d'écran.

Illustration d'un A avec une plume et du texte accessible pour le numérique
Illustration d'un A avec une plume et du texte accessible pour le numérique

Les alternatives aux images et aux médias


Les développeurs web doivent pouvoir proposer des alternatives aux médias et aux images, car beaucoup de personnes handicapées ne peuvent pas les voir ou les écouter.


Il est alors intéressant de proposer des alternatives textuelles, comme des descriptions alternatives, des transcriptions pour les médias vidéo et audio, ou encore des textes de remplacement.


Il faut également penser à identifier les images décoratives comme telles, tout comme il est important de marquer les informations importantes comme telles.


La navigation et l'ergonomie


La navigation et l'ergonomie sont enfin le dernier critère à respecter pour un site d'entreprise accessible. Le design d'interface des sites doit impérativement être cohérente et claire, pour que les internautes puissent trouver très facilement les informations qu'ils recherchent.


Pour cela, les menus déroulants et les liens doivent être facilement accessibles à la souris ou au clavier, et les boutons doivent être suffisamment grands pour cliquer dessus simplement.


Il est également intéressant d'utiliser des repères visuels pour aider l'utilisateur à comprendre où il se trouve dans le site, comme des bordures, des couleurs de fond ou des ombres.

Les outils pour tester l'accessibilité de son site web

Si votre site web est déjà en place, et que vous souhaitez l'adapter à l'accessibilité numérique, il est possible que vous ne sachiez pas par où commencer.


Avant toute chose, il est fortement recommandé de faire un état des lieux du site, afin de mettre le doigt précisément sur les modifications à apporter. Pour cela, il existe de nombreux outils pour tester l'accessibilité numérique d'un site web, comme WAVE, Lighthouse, AChecker, Accessibility Insights ou encore Axe.


Ces outils en ligne, souvent gratuits, feront une analyse complète de votre site, et détecteront toutes les erreurs d'accessibilité et ce qui n'est pas en conformité. La plupart d'entre eux vous proposeront également des suggestions pour corriger ces erreurs, et évalueront la performance de votre site.


Attention toutefois à tenir compte des critères d'analyse de l'outil de test d'accessibilité numérique. Certains, basés à l'étranger, répertorient les erreurs en fonction du WCAG, et non du RGAA.


Et si ces logiciels sont précieux pour l'implantation de l'accessibilité numérique, rien ne vaut le test utilisateur pour avoir un retour objectif sur la qualité de votre site web. En parallèle, il est toujours possible d'avoir une formation sur le sujet. A travers divers cours sur chaque technologie disponible, une formation pourrait vous aider à avoir une utilisation plus réfléchie du digital.


S'investir dans une démarche d'accessibilité numérique pour un site web n'a pas pour seule vocation de respecter la loi. Cela permet d'améliorer l'expérience utilisateur, le design, mais aussi d'augmenter le trafic et la visibilité du site, qui s'adresse à tout le monde, sans aucune limite. Les équipes de Lemon Interactive sont à votre écoute pour concevoir un site web inclusif.

Illustration d'un calepin avec la mention "OK" dessus
Illustration d'un calepin avec la mention "OK" dessus

Rencontrons-nous

Pour développer ensemble votre performance digitale !

Contactez-nous

Je développe des sites et des business !

Photo de Maxime Lacheré

Sorti de la tête de

Maxime Lacheré

Dans la même thématique...

Développement Agile : avantages et inconvénients pour un projet web

12 juin 2024

Accessibilité web et RGAA : le guide essentiel des normes accessibles

26 mars 2024

Dyslexie et accessibilité web pour une expérience plus inclusive

7 mars 2024