Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

Gestion de projet

ChatGPT : Comment bien utiliser l'IA conversationnelle en agence ou entreprise ?

Publié le 17 avr. 2023 - 12 minutes de lecture

Sujet à de nombreux débats en entreprise, ChatGPT est une IA qui représente une révolution, qu'il faut assimiler pour ne pas passer à côté. Zoom sur les opportunités offertes par ChatGPT pour les entreprises.

À moins de vivre au fond d'une grotte, déconnecté du monde réel, personne n'a pu passer à côté de la sortie de ChatGPT. Cet agent conversationnel, utilisant l'intelligence artificielle, a fait le buzz à la fin de l'année 2022, et continue de susciter l'intérêt de tous. Et si beaucoup de particuliers tentent l'expérience rigolote de parler avec un robot en posant des questions plus ou moins sérieuses, les entreprises doivent y voir une opportunité fabuleuse de développer leur business. Voyons alors en détail ce qu'est ChatGPT, et comment l'utiliser en agence web et en entreprise.

Qui a crée ChatGPT ?

ChatGPT est un agent conversationnel nouvelle génération qui utilise l'intelligence artificielle (IA) et le deep learning. C'est un modèle qu'on qualifie de "pré-entraîné", c'est-à-dire qu'il se nourrit d'un corpus de textes qui est issu à 60 % de la collecte d'informations disponibles sur Internet, mais aussi de contenus issus de Wikipédia.


Cet outil a été créé par OpenAI, une entreprise pionnière en matière de machine learning, que ce soit pour la génération de textes, avec ChatGPT, mais aussi pour la génération d'images, avec Dall-E.


Pour la petite histoire, l'entreprise OpenAI a été fondée en 2015 par un ensemble d'experts en intelligence artificielle, mais aussi par Elon Musk. Celui-ci a quitté la société en 2018, à la suite d'un conflit avec les autres fondateur.


Depuis 2019, OpenAI est essentiellement supporté par Microsoft, qui a d'abord injecté 1 milliard d'euros dans la structure, avant de rajouter 10 milliards d'euros en 2023, afin de s'assurer de garder la mainmise sur la nouvelle valeur montant de la tech aux USA.

Image générée par une IA montrant un homme sur son ordinateur utilisant ChatGPT
Image générée par une IA montrant un homme sur son ordinateur utilisant ChatGPT

L'historique d'OpenAI en matière d'intelligence artificielle

Avant que ne naisse ChatGPT, OpenAI a commencé par créer plusieurs itérations de son modèle génératif de texte : GPT, puis GPT-2 et GPT-3, avec plusieurs Codex (modèles) de plus en plus avancés : Babbage, Marie, Curie, et enfin et surtout DaVinci ont progressivement marqué les progrès.


Depuis l'origine, ces IA sont utilisées à travers des Prompts. Un prompt est une consigne, plus ou moins développée et complexe, qui est transmise et décodée par l'IA afin de comprendre votre objectif, le travail attendu et le format du résultat attendu.


C'est GPT-3, lancé à l'été 2022, qui a marqué la bascule vers la démocratisation de l'utilisation de l'intelligence artificielle. GPT-3 propose alors un modèle de langage entraîné avec plus de 175 milliards de textes issus de toutes les langues du monde, et un résultat génératif d'une qualité jamais atteinte


Un modèle en évolution

ChatGPT est donc l'extension de GPT-3, en version chat (on parle alors du modèle GPT3.5, ou GPT Turbo). Là où l'utilisation de GPT-3 via son Playground ou son API ne permettait qu'un échange unique en format aller-retour, ChatGPT parvient à instaurer un système d'échange entre l'intelligence artificielle et l'internaute, comme une messagerie instantanée. Il facilite ainsi la notion de Fine Tuning (apprentissage), et le formatage de la réponse en plusieurs étapes, et constitue surtout une formidable d'entrée pour le grand public dans le monde des Intelligences artificielles génératives.


Depuis Mars 2023, ChatGPT diffuse lentement des accès à ses utilisateurs Plus (accès payant de 20$/mois, garantissant un accès sans coupure et rapide) le modèle GPT4. Plus lent, il est surtout encore plus impressionnant dans la pertinence de ses réponses et sa capacité à raisonner de façon fine. Son utilisation est toutefois cantonnée à ce jour à 25 messages par tranches de 3 heures, le temps que les serveurs d'OpenAI soit adaptés à son gargantuesque corpus de 100 Trillions de contenus !


Au global, notez par ailleurs que ChatGPT accepte jusqu'à 900 à 1000 messages par tranche de 24H pour un compte utilisateur payant, avant de vous limiter l'accès.

Apprenez en plus sur ChatGPT avec notre webinar dédié !

Voir le Webinar ChatGPT

Points forts et points faibles de ChatGPT

Même si l'outil a clairement fait ses preuves, il n'en reste pas moins imparfait à ce jour, l'IA générative restant encore un outil relativement neuf et non maîtrisé à 100%… Y compris par ses créateurs ! Lors de vos premières expériences avec l'agent conversationnel d'OpenAI, vous devriez constater le profil de forces/faiblesses suivant :


Les points forts de ChatGPT

Commençons par mettre en avant les gros avantages de chatGPT, qui justifient grandement le succès qu'il rencontre aujourd'hui.


La qualité des réponses

Le gros point fort de chatGPT est incontestablement la pertinence, et la qualité bluffante des réponses que l'on peut obtenir sans être expert en IA, et ce, sur un très large panel de questions. C'est d'ailleurs ce qui a contribué au succès de ChatGPT à sa sortie, le 19 novembre 2022.


Bien souvent, on juge d'ailleurs que la qualité des réponses est bien supérieure à ce que peuvent proposer les moteurs de recherche traditionnels. Cela s'explique par le fait que la réponse est vraiment dictée et générée en fonction de vos besoins très spécifiques, et non pas en fonction des recherches les plus fréquentes sur Google.


Autre point crucial : avant ChatGPT, l'utilisation de GPT-3 via le playground impliquait la rédaction d'un prompt long et complexe afin d'obtenir un résultat satisfaisant. Aujourd'hui, ChatGPT facilite l'accès à des résultats avancés via l'IA.


L'évolutivité des réponses

L'autre gros point fort de ChatGPT, c'est sa capacité à progresser non seulement durant un échange en 1 VS 1, mais aussi au niveau global, d'un jour à l'autre. Chez Lemon Interactive, nous utilisons ChatGPT depuis le premier jour, et les innombrables transformations que l'outil a connu depuis l'automne 2022 ont déjà complètement changé son mode d'utilisation.


Pour une même question, la réponse est bien plus qualitative aujourd'hui qu'elle ne l'était au 19 novembre 2022, ou même la semaine dernière. Grâce au machine learning, la progression est permanente et permet d'avoir une qualité difficilement contestable.


L'automatisation

Une IA qui génère une image d'un robot, une IA dans une IA ?

Pour de nombreuses applications, que nous décrirons un peu plus loin, ChatGPT est un outil qui permet de gagner un temps considérable, que ce soit pour des choses que vous savez faire, mais qui étaient trop chronophages, ou pour des choses que vous ne saviez pas faire et qui vous demandez de faire appel à des compétences tierces.


Aujourd'hui, de nombreuses tâches peuvent être déléguées à ChatGPT, permettant à l'humain de se consacrer davantage aux tâches où il peut apporter une véritable valeur ajoutée.

Image d'un robot comme ChatGPT écrivant sur un ordinateur
Image d'un robot comme ChatGPT écrivant sur un ordinateur

Les faiblesses de chatGPT

Bien que les forces de chatGPT soient révolutionnaires et suscitent le buzz, on doit reconnaître quelques faiblesses à cet agent conversationnel.


Une fiabilité aléatoire

ChatGPT a parfois tendance à vouloir inventer les informations qu'il n'a pas. Vous pouvez donc vous retrouver avec une réponse à un sujet qui semble très assurée, alors qu'elle est en réalité erronée.


En effet, l'outil cherche à servir l'humain au mieux, et si les consignes ne sont pas précises, le résultat sera de qualité équivalente. Il faut quand même noter que cette faiblesse tend à se gommer jour après jour, mais elle reste bien présente aujourd'hui. Il existe toutefois des consignes à insérer dans un prompt qui permettent de limiter ce risque… sans toutefois complètement l'éradiquer.


Les réponses limitées

Aux yeux des équipes de Lemon Interactive, la plus grande faiblesse de chatGPT est la limitation des réponses. Chaque réponse ne fait jamais plus de 400 à 500 mots, ce qui peut poser deux problèmes :


  • Si vous ciblez ou segmentez mal la question, la qualité de la réponse sera dégradée. Ainsi, si vous posez une question qui nécessite une réponse de 1 000 mots, l'outil va condenser l'information et n'aborder qu'en surface la problématique ;
  • Pour éviter d'avoir une réponse trop évasive, il est nécessaire de poser votre question en plusieurs fois, pour avoir la totalité de la réponse. Celle-ci est donc morcelée, ce qui peut compliquer l'exploitation des données.

Pour bien exploiter ChatGPT, il faut posséder une véritable science du prompt, et ne pas hésiter à fournir une consigne la plus précise possible pour avoir un retour d'informations le plus complet. Certains experts en ChatGPT n'hésitent pas à faire des consignes de plusieurs dizaines de lignes, pour avoir une qualité de réponse optimale.

Comment bien rédiger un prompt sur chatGPT ?

Pour bien rédiger un prompt dans le chatbot de chatGPT, il y a beaucoup d'astuces à retenir, mais certaines sont essentielles.


Avoir un questionnement progressif avec l'outil …

Le gros avantage de l'agent conversationnel chatGPT, c'est que vous pouvez avoir de nombreux échanges avec lui, pour enrichir ses réponses. Il ne faut donc pas hésiter à avoir des échanges et un questionnement étape par étape, sans forcément vouloir poser directement votre question. Plus vous enrichirez la conversation d'informations liées au sujet de votre attention, plus vous l'aiderez à cibler la réponse finale.


Pour avoir une réponse bien détaillée de la part de chatGPT, il est donc essentiel de décliner la conversation en plusieurs étapes. Chacune d'elles aura pour but de préciser et affiner le résultat.


… Ou utiliser les mega prompts !

Vous voulez formater votre réponse un seul prompt ? C'est possible également grâce aux Mega prompts ! Plus complexes à mettre en place, ils vous permettent toutefois de limiter les aller-retour avec l'IA et d'obtenir directement une réponse utilisable par un professionnel.


Chaque Mega Prompt est spécifique à un besoin en texte ou en information, mais leur structure globale varie assez peu. Vous aurez besoin d'inclure dans vos consignes ces 5 informations clés :


  • Tâche : La mission que vous allez lui donner ;
  • Persona : Pour qui ChatGPT travaille-t-il, quelles sont ses spécificités ?
  • Exemple : Des textes correspondants à vos attentes et dont ChatGPT doit s'inspirer pour formatter sa propre réponse ;
  • Contraintes : Les interdits dans votre mission (exemple : ne pas parler d'un sujet, interdire certains vocabulaires…) ;
  • L'objectif
  • Pensez à être le plus clair possible dans votre consigne, sans ambiguïté, pour un résultat plus précis et une réponse complète !

Copier/coller des informations en lien avec votre sujet

Il est toujours intéressant de copier et coller dans la discussion avec chatGPT des informations ou des mots-clés en lien avec le sujet dont vous souhaitez parler. En effet, cette pratique permet de donner le cœur de l'information que vous attendez, et de lui donner du contexte autour de votre requête, afin d'affiner sa réponse et la rendre plus technique.

 Photo d'une femme devant 3 écrans d'ordinateur posés sur un bureau, généré par une IA comme ChatGPT
Photo d'une femme devant 3 écrans d'ordinateur posés sur un bureau, généré par une IA comme ChatGPT

Styliser votre réponse

Si vous visez de la génération de texte, vous avez la possibilité d'agir sur énormément de paramètres. Certains sont très évidents, comme lui demander d'adopter un ton particulier (professionnel, chaleureux, jeune…). Mais d'autres paramètres sont aussi intéressants pour éviter d'avoir un contenu trop générique, comme lui demander d'être créatif, d'avoir un ton lyrique ou poétique, de parler comme un président de la République ou comme un enfant de 5 ans… La seule limite est votre imagination.


L'idée est de lui faire adopter un persona. Et cela peut être judicieux pour créer un contenu destiné à attirer votre client idéal, car chatGPT adoptera son langage et son comportement. N'hésitez donc pas à cadrer la discussion en précisant directement à l'outil le persona qu'il est censé être pour vous répondre.


Par exemple, pour une question sur la loi française, vous pourriez commencer vos échanges par : "Tu as une expérience de 20 ans dans le domaine de la législation française, et tu es avocat." Puis enchaîner sur votre question.


Préciser la mission attendue à chatGPT

Pour avoir une réponse la plus pointue possible, vous devez clairement annoncer à l'outil ce que vous attendez de lui. Si vous lui demandez de rédiger un article de 1 000 mots, sans donner de détails, ni de sujet, il ne saura pas répondre, ou sera trop évasif.


Et paradoxalement, il faut quand même lui laisser une certaine liberté. Ainsi, il est inutile de lui dire combien de mots il doit rédiger. L'intelligence artificielle saura décider seule du nombre de mots dont elle a besoin pour faire le tour du sujet demandé.


N'hésitez pas aussi à lui demander de mettre en forme votre texte, et préciser si vous voulez des mots en gras, insérer une introduction et une conclusion, des titres et des sous-titres…


Donner un exemple à l'agent conversationnel

Si vous avez de gros volumes de textes à produire, et que vous devez, par exemple, rédiger des définitions de termes techniques en lien avec votre activité, vous pouvez parfaitement lui donner un exemple de texte déjà rédigé en amont. Ainsi, chatGPT suivra la méthodologie que vous avez employé pour la première définition, et saura générer les suivantes en s'adaptant à vos exigences et à votre style.

Photo sombre d'un homme devant 3 écrans d'ordinateur
Photo sombre d'un homme devant 3 écrans d'ordinateur

Les applications de ChatGPT en agence web et en entreprise

On imagine aisément que l'arrivée de chatGPT est une bénédiction, à bien des niveaux, pour les professionnels. Plusieurs utilisations sont alors possibles.


ChatGPT en agence web

Chez Lemon Interactive, l'utilisation de chatGPT est multiple. Les points principaux sur lesquels on l'utilise sont :


  • La génération de bases de contenus, qu'on retravaille ensuite pour apporter la touche personnelle du client ;
  • La traduction de contenu. Bien que la limitation à 300 mots bride cette fonctionnalité et morcèle le texte, la traduction est bien meilleure que celle de Google Translate, et ce dans toutes les langues du monde ;
  • La génération de textes courts, de définitions, de lexiques…

Mais chatGPT ne s'arrête pas là, et les agences web peuvent aussi s'en servir pour générer des expressions régulières, ou regex, que l'on peut utiliser dans des applications de développement, par exemple.


L'utilisation de chatGPT pour une agence SEO est aussi fréquente. Vous pouvez, par exemple :


  • Définir des règles pour analyser la qualité d'un texte en SEO ;
  • Soumettre un texte et lui demander s'il est bien optimisé ;
  • Demander de générer des templates de données structurées ;
  • Donner des listes d'extensions d'annonces sur Google Ads, et lui demander d'en générer de nouvelles…

Attention !


Si chatGPT peut être un excellent outil pour vous guider dans votre création de contenu, il n'est pas conseillé du tout de copier/coller les textes qu'il génère sur votre site web ou votre blog. En effet, vous n'êtes pas à l'abri du duplicate content, car beaucoup de monde utilise l'outil, et surtout, les robots de Google savent repérer les contenus générés par IA et les pénalisent. Mieux vaut vous appuyer sur ses contenus pour rédiger votre propre texte, avec votre touche personnelle et vos propres mots.


ChatGPT en entreprise

En entreprise, les applications sont assez similaires qu'en agence, mais vous pouvez aussi envisager d'autres manières d'utiliser chatGPT. Il est possible, par exemple :


  • De lui demander une analyse SWOT pour un projet, afin de définir ses menaces, ses faiblesses, ses forces et ses opportunités, et ainsi affiner votre étude de marché et mieux définir les objectifs à fixer ;
  • De lui demander de sortir des formules Excel ou Google Sheets, pour gagner du temps et appliquer des règles de fonctionnement avancées.

Il existe bien d'autres possibilités d'utilisation de chatGPT, la seule limite est vraiment l'imagination.

Quel sera le futur de chatGPT ?

Depuis mars 2023, chatGPT a lancé son API, ce qui ouvre le champ des possibles, en termes de développement de solutions basées sur l'IA.


Bon nombre de solutions fleurissent actuellement sur le marché du digital, que ce soit dans le domaine de la traduction, du Chatbot…


A date, le gros sujet d'actualité pour ChatGPT se nomme Auto-GPT. Développé par l'équipe de développeurs de Significant Gravitas, Auto-GPT se base sur le modèle GPT4 de ChatGPT. Son principe en quelques mots : transformer ChatGPT en intelligence artificielle autonome, capable d'accomplir une liste tâche à partir d'un simple besoin que vous lui auriez soumis au préalable ! La technologie est encore assez artisanale et à ses balbutiements, mais propose déjà des résultats incroyablement prometteurs pour l'avenir.

 Image d'un robot surfant sur Internet, représentation physique de chatGPT
Image d'un robot surfant sur Internet, représentation physique de chatGPT

L'IA dans le digital : S'adapter ou disparaître

Nous n'en sommes encore qu'aux prémices de l'utilisation de l'intelligence artificielle dans les métiers du digital. Ce qui est sûr, c'est que cela représente un bouleversement similaire à celui de l'arrivée d'Internet. Lemon Interactive recommande alors vivement de sauter dans le train dès maintenant, pour ne pas se laisser déborder par la vague, et profiter pleinement de toute la puissance de chatGPT. C'est encore plus vrai qu'à l'avenir, il n'existera pas de business sans IA, alors autant l'adopter dès maintenant.

Je développe des sites et des business !

Photo de Maxime Lacheré

Sorti de la tête de

Maxime Lacheré

Dans la même thématique...

Développement Agile : avantages et inconvénients pour un projet web

12 juin 2024

Accessibilité web et RGAA : le guide essentiel des normes accessibles

26 mars 2024

Dyslexie et accessibilité web pour une expérience plus inclusive

7 mars 2024