Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

Développement

Préprocesseur CSS : avantages et inconvénients entre le Sass et le Less

Publié le 6 mai 2024 - 6 minutes de lecture

Les préprocesseurs CSS, notamment Sass et Less, optimisent le développement CSS grâce à des fonctionnalités enrichies, offrant un choix entre puissance et simplicité pour les développeurs.

Tous les développeurs web s'accordent à dire que le développement CSS peut s'avérer répétitif est fastidieux. Heureusement, certains outils leur facilitent la tâche, et notamment les préprocesseurs CSS et leurs nombreuses fonctionnalités. Parmi les préprocesseurs les plus populaires, on reconnaît alors le Sass et le Less. Mais comment choisir entre les deux ? Voyons les avantages et inconvénients du Sass et du Less, pour vous aider à choisir votre préprocesseur CSS.

Illustration d'une personne qui regarde les avantages et inconvénients du Sass et Less
Illustration d'une personne qui regarde les avantages et inconvénients du Sass et Less

Qu’est-ce qu’un préprocesseur CSS ?

Le préprocesseur CSS est un outil crucial pour les développeurs, leur permettant de créer du code CSS de manière plus efficace et de faciliter la maintenance des fichiers de style CSS.


Concrètement, il introduit une surcouche de traitement qui étend les fonctionnalités de base du langage CSS natif, permettant ainsi aux développeurs d'écrire du code CSS plus aisément. Il utilise un langage alternatif, très proche du CSS de base, mais enrichi de fonctionnalités avancées comme les variables, les fonctions, les mixins, les boucles, ainsi que la gestion des couleurs et des bordures de manière plus dynamique et réutilisable.


Parmi les préprocesseurs CSS les plus populaires figurent Less et Sass (avec sa syntaxe .scss), ainsi que Stylus et PostCSS. Ces outils se distinguent par leur facilité d'utilisation et leurs fonctionnalités étendues, notamment dans la gestion des fichiers et des styles, permettant aux développeurs de mieux organiser leur code et d'optimiser la

Illustration d'une personne qui utilise un préprocesseur CSS pour créer son code de site web.
Illustration d'une personne qui utilise un préprocesseur CSS pour créer son code de site web.

Les fonctionnalités des préprocesseurs CSS

Les préprocesseurs CSS sont utilisés et appréciés pour leurs nombreuses fonctionnalités, qui permettent d'améliorer le CSS de base, et faciliter le travail des créateurs de site web.


  • La création de variables, pour stocker des valeurs qui puissent être réutilisables, comme pour des couleurs, des tailles de typo, des marges... ;
  • La création d'un mixin qui définit un ensemble de règles CSS qui pourraient, par exemple, être appelées à différents endroits dans le CSS. L'intérêt est alors de faciliter la réutilisation de ces règles.
  • La création de fonctions pour manipuler des valeurs CSS. Par exemple, vous pouvez facilement convertir une valeur initialement exprimée en pixels en pourcentage ou en REM.
  • La création de conditions et de boucles, qui permettent de créer des règles dynamiques, qui seraient utilisables sur certaines pages et pas d'autres.

Les avantages des préprocesseurs CSS

De manière générale, que vous fassiez le choix d'utiliser le Sass, le Less, ou n'importe quel préprocesseur CSS, vous pourrez bénéficier de leurs nombreux avantages.


  • La gestion des variables : les préprocesseurs CSS permettent l'utilisation de variables, ce qui facilite la maintenance du code en permettant de définir des valeurs réutilisables ;
  • La réutilisation de code avec les mixins et les fonctions : cela permet de réduire la duplication de code et d'augmenter la modularité du code. Ces fonctionnalités permettent de décomposer les styles en blocs de code réutilisables et de les organiser de manière plus modulaire ;
  • L'importation de fichiers : cela permet de diviser les styles en plusieurs fichiers et de les importer dans une seule feuille de style, facilitant ainsi la maintenance ;
  • L'utilisation de boucles : cela peut être utile lors de la création de styles répétitifs ou de grilles CSS ;
  • La simplification de la syntaxe CSS : cela permet d'utiliser des fonctionnalités supplémentaires qui ne sont pas disponibles dans le CSS de base, telles que les variables, les mixins, les fonctions, les imports et les boucles ;
  • Une meilleure lisibilité du code : grâce aux variables et aux mixins, il est possible d'avoir une meilleure organisation du code. Le développeur peut diviser le code en différents petits modules, pour faciliter la maintenance ;
  • La gestion des erreurs : les fonctionnalités supplémentaires permettent de détecter et de signaler les erreurs dans le code ;
  • Une meilleure productivité : le préprocesseur permet d'utiliser des fonctionnalités et de générer du code qui est déjà optimisé, ce qui fait gagner beaucoup de temps aux professionnels du développement web.
Illustration d'une personne qui importe des fichiers pour son préprocesseur CSS.
Illustration d'une personne qui importe des fichiers pour son préprocesseur CSS.

Les inconvénients des préprocesseurs CSS

Même s'il faut reconnaître que les préprocesseurs CSS présentent de nombreux avantages, nul n'est parfait, et certains inconvénients sont à pointer du doigt.


  • La courbe d'apprentissage élevée : la prise en main d'un préprocesseur CSS n'est pas si simple, cela demande un temps de formation et d'appropriation de l'outil. Donc, la courbe d'apprentissage s'élève plus que pour le CSS de base.
  • Les performances du site web mises à mal : les préprocesseurs CSS génèrent le code en un seul fichier, qui peut rapidement devenir volumineux, et donc impacter les performances du site Internet, notamment au niveau de la vitesse de chargement des pages ;
  • Une certaine dépendance à l'outil : une fois que le code est généré à partir d'un préprocesseur CSS, celui-ci en devient dépendant. Autrement dit, à la moindre mise à jour ou panne, le code et sa compatibilité peuvent être affectés ;
  • Un coût élevé : le prix d'un préprocesseur CSS peut être très élevé, notamment pour les gros projets web. En effet, le montant inclut souvent des frais de licence, des frais de formation et de cours à distance ou en présentiel, ou encore des frais de mise en place du nouveau système.

Comparaison entre le Less et le Sass

Nous avons vu les avantages et inconvénients d'un préprocesseur CSS, mais si vous êtes convaincus de son intérêt pour votre activité, vous devez alors choisir parmi les différentes offres.


Intéressons-nous alors aux deux préprocesseurs CSS les plus populaires, et faisons un comparatif entre le Less et le Sass.

Illustration de la comparaison entre les avantages et inconvénients entre préprocesseur CSS
Illustration de la comparaison entre les avantages et inconvénients entre préprocesseur CSS

Les avantages et inconvénients du Sass


Si le Sass a retenu l'attention de nos équipes de développement web, c'est qu'il présente de nombreux avantages :


  • Il est très puissant et offre de très nombreuses fonctionnalités et paramètres. Il est alors flexible et s'adapte à tous les types de projets CSS de petite ou grande envergure ;
  • Il offre une meilleure organisation du code, notamment par le fait que sa syntaxe CSS est plus lisible et plus propre. La simplification et la modulation du code sont simples ;
  • Il permet une meilleure gestion des erreurs, grâce à des messages détaillés et clairs.

Il est important de noter, cependant, que Sass présente une complexité plus grande pour les utilisateurs et nécessite une courbe d'apprentissage plus prononcée. Il est donc moins accessible aux débutants.


Par ailleurs, le Sass a tendance à générer beaucoup de code redondant, ce qui peut affecter les performances des sites web, et notamment le temps de chargement en ligne de chaque page web.


Les avantages et inconvénients du Less


Du côté du Less, nous avons recensé plusieurs avantages qui pourraient faire pencher la balance en sa faveur :


  • Il est plus facile à prendre en main, et s'adresse plus volontiers aux débutants. La syntaxe est intuitive et simple ;
  • Il génère moins de code redondant, ce qui joue en faveur des performances du site Internet ;
  • Il est compatible avec les anciens navigateurs.

S'il est plus facile à prendre en main, le Less est aussi moins puissant que le Sass, et ses fonctionnalités, notamment en termes de gestion des couleurs, des bordures et de l'organisation des fichiers, sont moins nombreuses. Donc, il ne s'adapte pas forcément bien aux gros projets web d'envergure qui exigent une manipulation avancée de ces éléments via des fichiers .scss ou d'autres structures de fichiers complexes.


Par ailleurs, il est aussi moins flexible, et il est souvent nécessaire de faire de grosses modifications du code pour l'intégrer à un projet CSS.


Le préprocesseur CSS est un véritable atout pour le développeur web, et le choix entre le Sass et le Less dépend de votre situation, de votre maîtrise du code, et de vos projets à venir. Vous hésitez entre les deux ? Les développeurs web de Lemon Interactive peuvent vous aider en vous apportant leur expertise et des conseils avisés.

Nous créons le site de vos rêves

CONTACTEZ-NOUS

L'utilisation de préprocesseurs CSS tels que Sass ou Less améliore grandement l'efficacité du développement front-end. Leur principal avantage réside dans la simplification du code grâce à des fonctionnalités telles que les variables, les mixins et l'héritage, rendant la maintenance et la réutilisation du code plus aisées.

La principale différence entre Sass et Less réside dans leur langage de programmation sous-jacent: Sass est construit sur Ruby, tandis que Less est basé sur JavaScript. Cette différence influence l'environnement de développement et les outils utilisés pour chacun. Cependant, tous deux facilitent l'écriture de CSS plus dynamique avec des fonctionnalités telles que les variables et les mixins.

Les variables CSS sont natives et directement comprises par les navigateurs, alors que les variables Sass des préprocesseurs nécessitent une compilation en CSS valide. Sass offre des fonctionnalités avancées comme les boucles et les conditions contrairement aux variables CSS plus simples, optimisant l'organisation et la taille du code.

La principale différence entre CSS et SCSS est que SCSS (Sassy CSS) est un préprocesseur qui ajoute des fonctionnalités avancées à CSS, comme des variables, des boucles, et des fonctions. SCSS permet une organisation plus structurée du code CSS, facilitant la maintenance et l'extension des stylesheets. Les navigateurs doivent interpréter SCSS compilé en CSS standard.

Je développe des sites et des business !

Photo de Maxime Lacheré

Sorti de la tête de

Maxime Lacheré

Dans la même thématique...

Animation web : introduction au développement avec CSS, JavaScript et SVG

22 mai 2024

Coder en dur ou « hardcode » : pourquoi est-ce déconseillé ?

22 mai 2024

Les 5 avantages de TypeScript face à JavaScript

16 mai 2024