Avoir une présence en ligne est aujourd’hui, plus que jamais, indispensable pour un business. Encore faut-il réussir à se démarquer des nombreux autres sites internet, en apparaissant dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Faisons le point pour comprendre les enjeux du SEO, et pour connaître les indicateurs à prendre en compte afin d’optimiser son positionnement dans la SERP de Google.

La SERP et le SEO : de quoi parle-t-on ?

Avant de s’intéresser aux indicateurs à surveiller pour améliorer la visibilité d’un site, il est essentiel de comprendre les rouages de la SERP et du SEO.

Qu’est-ce que la SERP ?

La SERP (Search Engine Result Page) est une page web que le moteur de recherche génère lorsqu’un internaute tape une requête. On y retrouve tous les liens des sites qui répondent à l’intention de recherche de la manière la plus pertinente.

La SERP prend alors la forme d’une liste d’adresses URL, sous lesquelles on retrouve un bref descriptif du contenu de chaque page.

La page de résultats propose ainsi des sites bien positionnés grâce au référencement naturel (SEO), et au référencement payant (SEA), mais également des publicités et des contenus de formats variables (vidéo, image, avis client, featured snippet, autres questions posées…).

Qu’est-ce que le SEO et quel est son lien avec la SERP ?

Le SEO (Search Engine Optimization), appelé aussi référencement naturel, fait référence aux différentes techniques gratuites permettant à un site d’augmenter sa visibilité et son trafic depuis un moteur de recherche, tel que Google ou Bing.

L’optimisation d’un site consiste donc à améliorer les contenus, à l’aide de différentes techniques SEO, afin de permettre aux moteurs de recherche de reconnaître la qualité et la pertinence des pages.

"L’objectif est alors d’améliorer le classement du site dans la SERP, afin de faire partie des premiers résultats de recherche."

Quand on sait qu’un internaute va rarement plus loin que la première, voire la deuxième page de recherche, il semble donc essentiel qu’un site soit bien optimisé pour être visible. Le SEO permet alors d’améliorer le positionnement du site gratuitement.

Travailler le positionnement de son site sur Google : se poser les bonnes questions

Bien souvent, les propriétaires de site internet concentrent leur attention sur l’utilisation des mots-clés au sein de leurs contenus pour améliorer leur référencement naturel. Ils s’interrogent sur le nombre de mots-clés à insérer, et se basent sur des indicateurs SEO classiques, tels que le volume, la keyword difficulty ou encore le positionnement des concurrents.

Pourtant, il est plus judicieux de se poser d’autres questions, plus centrées sur l’objectif du référencement :

  • Est-ce que la position de mon site apporte de la visibilité ?
  • La position du site a-t-elle un impact sur le business ?

Par ailleurs, le référencement naturel ne se limite pas à l’usage des mots-clés, et les propriétaires de sites doivent alors se demander quels sont les moyens de se positionner quand le SEO n’est pas visible, ou même comment passer de la 3ème page à la 1ère page de la SERP.

Les huit indicateurs SERP et SEO pour se démarquer sur Google

Pour optimiser un site, la data est un indicateur essentiel. Les données permettent d’avoir une idée précise des tendances de recherche et de la visibilité réelle d’une page. Ainsi, huit indicateurs SEO sont à observer pour connaître précisément le positionnement d’un site :

  •  Le trafic sur les différentes pages, afin de repérer celles qui sont à optimiser ;

  •  Les sources du trafic, et notamment le nombre de visites issues du trafic organique (provenant d’un moteur de recherche) ;

  •  Les performances du site sur mobile, pour obtenir un site responsive ergonomique indexé par Google ;

  • Le duplicate content, ou le contenu dupliqué d’un site à un autre, sévèrement puni par les moteurs de recherche ;

  •  Le comportement de l’internaute sur une page, avec le taux de clic (CTR), le taux de rebond, et la durée des visites ;

  • Le positionnement du site sur les pages de la SERP

  • L’indexation des différentes pages du site, qui n’est pas toujours systématique, et qui laisse certaines pages totalement invisibles dans les moteurs de recherche ;

  • Le netlinking, et notamment les backlinks (maillage provenant de sites d’autorité), qui permettent à Google de considérer le site comme un site d’autorité et de confiance.

Comment utiliser les KPI SEO pour optimiser un site ?

Toutes les informations transmises par les outils de mesure du KPI SEO d’un site, comme Google Analytics, permettent de cibler le travail d’optimisation SEO d’un site. Cela peut alors concerner :

  •  Le netlinking ;

  •  Le siloing, ou la hiérarchisation des contenus au sein d’un même site, pour faciliter la navigation ;

  •  Le maillage interne, pour améliorer le taux de rebond et relier les contenus d’un même site entre eux…

L’optimisation SEO d’un site internet est un atout majeur pour améliorer son positionnement dans la SERP. Lorsqu’on souhaite étendre sa visibilité sur les moteurs de recherche, miser sur le SEO est nécessaire, mais penser à la SERP l’est tout autant. Pour tirer profit des différents indicateurs, nous vous accompagnons dans l’élaboration de votre stratégie SEO.