Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

SEO

Crawl et indexation : le contenu prime en SEO

Publié le 21 déc. 2021 - 4 minutes de lecture

La crawlabilité désigne la capacité des moteurs de recherche à accéder au contenu d’une page et à le scanner. Cet aspect du web est méconnue, pourtant il régit le classement de tous les contenus mis en avant sur le web via le SEO. Décryptons ensemble cette technique, aujourd’hui un élément clé à ne pas sous-estimer dans la stratégie web des entreprises.

Rédiger du contenu et créer des liens : l'importance du crawl

Qu'est-ce que la crawlabilité ? Elle désigne la capacité du Googlebot, le crawler avancé de Google, à naviguer à travers un site, à en explorer les URL et à analyser son contenu. Ce processus d'exploration permet au crawler de scanner les pages web, d'enregistrer leurs données pour ensuite les indexer et les rendre disponibles dans les résultats des moteurs de recherche de Google (SERP). L'acte de crawl est caractérisé par une variabilité significative : certains sites peuvent être intégralement explorés chaque semaine, tandis que d'autres ne voient qu'une fraction de leurs pages scannées quotidiennement. La fréquence et le volume de l'exploration et de l'indexation des contenus varient grandement.

En amont, les robots d'exploration collectent et analysent les données scannées, évaluant la pertinence du contenu en fonction des requêtes ciblées par les internautes. L'affichage d'une page dans les SERP dépend ainsi de son adéquation avec les besoins de recherche spécifiés. Au-delà des optimisations techniques SEO, un effort conséquent doit être porté sur la rédaction de contenu SEO, l'optimisation sémantique et la création de liens entrants de qualité (backlinks) provenant d'autres sites web. Ces éléments sont cruciaux pour le classement d'un site, influençant directement son autorité et son score de qualité attribué par Google, qui varie de 1 à 10.



Technique & référencement SEO

Si un site web ne respecte pas les bonnes pratiques du SEO et qu’il n’est pas dans les bonnes grâces de Google, il tombe rapidement dans les abysses du web. Les entreprises digitales sont sans cesse en quête de visibilité.

C’est là que le trafic manager SEO entre en jeu ! Sa mission principale est d’accroître l’audience d’un site et d’améliorer son positionnement sur les SERP de Google. Il travaille notamment sur le maillage interne, le netlinking, l’indexation ou encore le paramétrage de la Google Search Console.

La crawlabilité d’un site web repose finalement sur 3 piliers :

  • La compréhension : proposer des informations claires et accessibles à tous les utilisateurs.
  • La pertinence : répondre précisément à la requête des internautes.
  • La rapidité : le temps de chargement de la page web.

Googlebot : le temps pour un résultat pertinent

À chaque découverte de page par les robots d'exploration, ceux-ci procèdent à son enregistrement. Ils capturent code HTML pour le conserver dans une vaste base de données destinée à l'indexation. Toute page web considérée comme pertinente pour les utilisateurs y est indexée, permettant ainsi son apparition dans les résultats des moteurs de recherche. L'ambition principale du Googlebot est de fournir aux utilisateurs, en quête d'un mot-clé spécifique, un résultat adéquat en un temps record. Cela nécessite de prioriser les "pages clés" pour l'algorithme et de réduire le nombre de clics requis pour que l'utilisateur accède aux informations recherchées.

"La sémantique et la création de liens de qualité occupent une place de choix dans le classement d’un site web."

Expert SEO

Techniquement, peut-on conduire un robot sur une page précise ? Peut-on influencer son crawl ? Différentes techniques favorisent l’indexation d’un site : transmettre les sitemaps (plans du site) à la Google Search Console, améliorer la vitesse de chargement du site ou encore publier régulièrement des contenus SEO. Indispensable pour l’indexation des pages par le Googlebot, la crawlabilité d’un site est en lien direct avec l’expérience utilisateur.

Budget & crawl

Google alloue un budget de crawl, ou budget d'exploration, qui représente la quantité limite de pages qu'il est en mesure de crawler. Ce budget est influencé par plusieurs facteurs tels que la profondeur des pages, la performance du serveur, ou encore la fréquence des mises à jour du site. L'objectif du budget de crawl est d'optimiser l'exploration des robots sur les pages stratégiques de votre site, celles ayant le potentiel le plus élevé de conversion. Afin de maximiser ce budget, il est crucial d'effectuer une veille technique continue et de s'aligner sur les derniers critères d'indexation et de référencement établis par Google.

La Google Search Console se révèle être un outil indispensable pour surveiller et analyser les données relatives à l'exploration de votre site par Googlebot. À travers divers graphiques, cette plateforme fournit des informations précieuses telles que le nombre de pages explorées quotidiennement par Googlebot, ainsi que le temps de chargement de ces pages. Elle offre également la possibilité de corriger certaines erreurs impactant négativement la crawlabilité de votre site, comme les erreurs de serveur (500) ou les erreurs 404 indiquant qu'une page n'a pas été trouvée.

En lien direct avec la qualité du référencement naturel d’un site, la crawlabilité est finalement une action réalisée par des robots, invisible mais bénéfique aux internautes. C’est une évaluation de la pertinence des pages d’un site en fonction d’une requête précise. La crawlabilité est un enjeu majeur que de nombreuses entreprises digitales doivent travailler au quotidien.

Besoin d'être aidé dans votre stratégie SEO ?

CONTACTEZ-NOUS

Qu'est-ce que le crawl et l'indexation ?

Qu'est-ce que le crawling en SEO ?


Le crawling en SEO fait référence au processus par lequel un robot d'indexation, souvent appelé crawler ou spider, parcourt les pages d'un site web pour les analyser et les indexer. Cette étape est cruciale pour qu'un contenu soit répertorié par les moteurs de recherche et apparaisse dans les résultats de recherche.


Quels sont les 3 axes du crawling ?


1) la structure technique du site web, qui doit favoriser l'indexation et le bon fonctionnement du robot d'exploration, 2) la qualité et pertinence du contenu publié, qui doit être original et optimisé pour le SEO, et 3) une stratégie solide de backlinks pour améliorer l'autorité et la visibilité du site.

Ma passion : des sites beaux et performants !

Photo de Vincent Cattoen

Sorti de la tête de

Vincent Cattoen

Dans la même thématique...

Core Update Google : chaque mise à jour peut impacter votre SEO

5 juin 2024

Cannibalisation SEO : définition et solutions

14 mai 2024

Pourquoi vos données Google Analytics vont bientôt disparaître ? L'Archivage UA expliqué

20 avr. 2024