Découvrez la démarche d'éco-conception et de réalisation de notre site internet

SEO

L'Obfuscation de Liens en SEO : Efficace ?

Publié le 31 oct. 2023 - 8 minutes de lecture

L'obfuscation en SEO est une technique qui consiste à dissimuler certains liens pour optimiser le maillage interne d'un site et guider Google vers les pages prioritaires, améliorant ainsi le référencement naturel sans recourir aux méthodes black hat.

Parmi toutes les techniques SEO qui permettent d'améliorer le référencement naturel d'un site web, l'obfuscation des liens vient optimiser le maillage interne et la distribution de jus entre les différentes pages. Loin des techniques black hat du cloaking, cette stratégie de netlinking augmente alors la visibilité et le positionnement d'un site en toute légalité. En combinant une visibilité accrue avec un contenu pertinent et de qualité, l'obfuscation de lien renforce l'attractivité globale d'une plateforme web auprès des moteurs de recherche. Fort de son expérience en tant qu'agence de référence à Lille, Lemon Interactive vous invite à explorer les secrets de l'obfuscation de lien en SEO.



Qu'est-ce que l'obfuscation ?

L'obfuscation est une méthodologie qui consiste à dissimuler, d'une manière ou d'une autre, des liens ou des éléments html de la structure de votre site web à Google. Autrement dit, obfusquer un lien revient à le cacher de Google, sans pour autant que cela interfère sur la navigation dans le site.


C'est, bien sûr, la définition de l'obfuscation au sens SEO du terme, à ne pas confondre avec l'obfuscation php, qui est un tout autre sujet.


L'obfuscation est un excellent moyen, sur la gestion du contenu et de la technique de votre site, de thématiser votre contenu, et de donner du sens à Google, pour le maillage interne. Un expert SEO doit toutefois l'utiliser avec prudence, car une mauvaise application peut engendrer des problèmes d'indexation des pages ou des problèmes du parcours du site par Google.

Les bénéfices de l'obfuscation

Au premier abord, on pourrait se demander quel est l'intérêt de cacher un lien aux moteurs de recherche, si c'est pour le laisser visible aux yeux de l'internaute. En réalité, les intérêts de l'obfuscation sont nombreux.


Améliorer la thématisation d'un site


En SEO on accorde beaucoup d'importance à ce qu'on appelle le glissement sémantique. En référencement naturel, cette technique permet de créer des liens entre différentes pages, voire différents sites, qui n'ont pas la même thématique. Le lien se fait alors par un mot commun, qui permet au moteur de recherche de comprendre la relation entre les deux pages.


En ce sens, la page A transmet à la page B, via un lien, toute sa puissance, mais aussi un contexte sémantique.


Prenons un exemple : si une page A parle de chaussures Nike, et que la page B parle de football, le moteur de recherche va comprendre qu'en passant de l'un à l'autre, on reste dans la thématique du sport et des chaussures Nike pour le football.


Aujourd'hui, avec un maillage interne non contrôlé, notamment via les méga menus, vous pouvez vous retrouver dans une situation où Google passe de page en page sans qu'elles n'aient de lien entre elles, et qui ne font pas sens entre elles. Et cela peut avoir des conséquences sur le référencement naturel et la puissance du site.


Autre exemple : si, sur un grand site e-commerce comme Amazon, la page "chaussure" fait un lien vers celle "transat", le cocon sémantique est brisé, et la puissance s'éparpille.



Illustration de liens entre plusieurs sites internet pour faire de l'obfuscation.
Illustration de liens entre plusieurs sites internet pour faire de l'obfuscation.

Prioriser le crawl de Google


Le second intérêt de l'obfuscation est de pouvoir prioriser le crawl de Google, en le guidant vers les pages les plus importantes du site, au détriment des moins puissantes.


Prenons l'exemple classique qu'on voit en page d'accueil : sans obfuscation, les mentions légales ou la politique de confidentialité ont autant de poids SEO, voire plus, que n'importe quel élément de la home page ou du menu. Pourquoi ? Parce qu'elles sont dans le footer, et donc présentes sur toutes les pages du site.


L'obfuscation joue un rôle crucial dans la gestion de la façon dont Google explore et indexe les pages d'un site web. En cachant délibérément certains liens ou en les rendant moins visibles pour le Googlebot, les webmasters peuvent guider efficacement le robot d'exploration vers des pages spécifiques qu'ils jugent prioritaires. Cela permet d'optimiser le temps et les ressources que Google consacre à l'indexation d'un site, mais aussi de s'assurer que les plus importantes reçoivent l'attention qu'elles méritent.


En outre, l'obfuscation aide à une meilleure distribution du PageRank. C'est un algorithme utilisé par Google pour mesurer l'importance d'une page web sur la base et la qualité des liens qui pointent vers elle. Une page avec un grand nombre de liens de haute qualité pointant vers elle est considérée comme ayant un PageRank élevé. En utilisant l'obfuscation, les webmasters peuvent contrôler la façon dont ce PageRank est distribué à travers leur site, assurant ainsi que la notoriété et l'autorité sont distribuées de manière plus équilibrée entre les différentes pages. Cela garantit que les pages essentielles ne sont pas négligées.


Pour résumer très simplement, l'obfuscation permet de doper les performances des pages business, en leur donnant une mise en valeur plus importante, au détriment des pages moins influentes pour le business.


Prendre le pas sur le nofollow


Aujourd'hui, un expert SEO sérieux ne recommande jamais d'utiliser une balise rel=nofollow sur une balise a href, car Google l'a tuée.


Il n'y a encore pas si longtemps, nofollow donnait l'ordre à Google de ne pas suivre le lien, et de ne pas transmettre de puissance à la page. Aujourd'hui, nofollow donne toujours l'ordre à Google de ne pas suivre le lien, en revanche, on y dilue quand même la puissance du site.


Imaginons qu'une page représente une puissance de 100 %, et que cette page contienne 2 liens, un en dofollow et un en nofollow. Plutôt de mettre 100 % de la puissance sur le lien en dofollow, le lien en nofollow va faire perdre 50 % de la puissance pour rien.

Les dangers de l'obfuscation

L'obfuscation est souvent mise en lien avec le cloaking. Cette méthode, qui consiste à afficher une version différente d'un site Internet en fonction de l'IP, du user agent, ou de la personne qui va se connecter, est une technique de black hat couramment employée.


L'objectif est alors de proposer une version de votre site spécifique à Google, pour lui donner le plus de chances possibles de ranker. Concrètement, pendant que Google voit une page avec énormément de contenus texte idéale pour le SEO, l'utilisateur lambda, lui, va voir une belle page aérée, avec des images, un formulaire, des vidéos… Autant d'éléments qui n'aident pas forcément au référencement de la page.


Il ne faut alors pas mélanger l'obfuscation avec le cloaking. L'obfuscation a été reconnue comme totalement acceptable par Google depuis un moment déjà, et notamment par l'intermédiaire de John Mueller, le grand défenseur du SEO. En effet, ce n'est pas une manière de cacher du contenu, mais plutôt de prioriser le crawl de Google. Et ça, Google l'apprécie, car le Googlebot est très cher à déployer, et en l'aidant à faire du bon travail en l'envoyant vers des bonnes pages, vous l'aidez à économiser de l'argent. Il n'a donc aucune raison de sanctionner cette pratique.

Les dangers des techniques d'obfuscation comme le black hat
Les dangers des techniques d'obfuscation comme le black hat

Comment déployer l'obfuscation ? Méthodologie

Pour déployer l'obfuscation sur votre site web, deux méthodologies sont applicables, selon vos objectifs.


L'obfuscation statique


Si demain vous écrivez un article et que vous faites un lien vers Le Monde ou Le Figaro, et que vous n'avez pas envie d'envoyer de puissance (et encore moins de mettre un nofollow), vous pouvez alors mettre en one shot un lien obfusqué sur Le Monde ou Le Figaro, pour préserver votre jus. De manière plus concrète, le site obfusque le lien où que vous soyez. C'est ce qu'on appelle l'obfuscation statique.


C'est la méthode la plus simple, et par exemple, on l'utilise pour les liens du footer, qui sont généralement des liens statiques.


L'obfuscation dynamique


L'obfuscation dynamique représente le gros enjeu SEO d'un site. Cela veut dire qu'en fonction de la page où vous êtes, vous pouvez ouvrir ou fermer des pages au crawl de Google, et obfusquer ou non les liens, afin d'orienter Googlebot.


On parle d'obfuscation dynamique presque exclusivement dans le cadre d'un méga menu. En effet, dans le cadre du maillage en silo, on va ouvrir ou fermer l'accès aux catégories, sous-catégories et sous-sous-catégories en fonction de l'endroit où vous vous situez dans l'arborescence.


Rien ne vaut un exemple : Si on arrive sur la home page, le menu présente une obfuscation dynamique. L'ensemble des catégories du menu a un accès libre avec une balise a href classique, tandis que l'obfuscation affecte l'ensemble des sous-catégories (et niveaux inférieurs).


Une fois qu'on a atterri sur une catégorie, les autres catégories, l'ensemble du silo et la home page restent accessibles au googlebot, mais pas les autres sous-catégories. Et ainsi de suite…

Le déploiement technique de l'obfuscation

Rentrons dans le cœur technique de l'obfuscation, en découvrant les différentes méthodes de déploiement. Il y a ainsi 3 grandes solutions pour réaliser de l'obfuscation :

  • L'utilisation de la propriété button onclick : cela va vous permettre de cacher le lien dans du JavaScript de façon très simple, et d'empêcher Google de voir le lien grâce à un habillage CSS concordant avec la balise a href traditionnelle. En effet, rappelons que Google n'interprète pas le JS ;
  • L'encryptage en base64 : cette technique est un peu plus compliquée, et consiste à créer un fichier JavaScript (qu'on trouve facilement en open-source sur le web) qui permettra de crypter un lien, et de ne le décrypter qu'avec l'exécution d'un code JS ;
  • La méthode par IP (ou white hat cloaking) : avec cette technique, on cloake le site en disant "si le visiteur qui vient sur le site est Googlebot, on lui affiche une disposition des liens spécifique". Mais on ne touche surtout pas au contenu ! La seule chose à laquelle on touche, c'est l'ouverture et la fermeture des liens. C'est la méthode la plus technique, car elle nécessite du développement, mais c'est assurément la plus efficiente.
Trois techniques de l'obfuscation SEO
Trois techniques de l'obfuscation SEO

Quels liens faut-il obfusquer ?

L'obfuscation d'un lien se fait, en général, au cas par cas, et dépend de vos objectifs, de la page où il se trouve, et de celle où il amène. En revanche, certains liens sont toujours bons à obfusquer pour une stratégie SEO efficace :

  • Le méga menu et le footer, afin qu'ils ne prennent pas le dessus sur le contenu ciblé des pages principales ;
  • Les liens e-commerce : sur un site e-commerce, on a vite fait de trouver des liens qui mènent vers tout et n'importe quoi. Mieux vaut les obfusquer pour éviter les catastrophes sémantiques, qui ont un impact direct sur le référencement ;
  • Les liens identiques dans un même contenu : les liens insérés dans le contenu d'une page sont entourés d'un contexte sémantique riche qui leur donne de la puissance. Alors, si vous avez plusieurs fois le même lien dans un seul contenu, faites en sorte d'obfusquer ceux qui ont une ancre sémantiquement moins riche.

L'obfuscation est une technique SEO essentielle, mais difficile à mettre en place. Alors, si vous souhaitez optimiser le maillage interne de votre site Internet ou créer un site parfaitement optimisé pour le référencement naturel, n'hésitez pas à contacter les experts SEO de Lemon Interactive.

Recontrons-nous

Pour développer ensemble votre performance digitale !

Ma passion : des sites beaux et performants !

Photo de Vincent Cattoen

Sorti de la tête de

Vincent Cattoen

Dans la même thématique...

Core Update Google : chaque mise à jour peut impacter votre SEO

5 juin 2024

Cannibalisation SEO : définition et solutions

14 mai 2024

Pourquoi vos données Google Analytics vont bientôt disparaître ? L'Archivage UA expliqué

20 avr. 2024