Illustration de la création d'une newsletter, par un personnage entouré de mails et de flèches de direction

Créer une newsletter en 2023 : bonne idée ?

Beaucoup pensent que la newsletter n’est plus à la mode. Pourtant, cet outil de marketing digital fait encore ses preuves dans les stratégies social media aujourd’hui, et représente un moyen de conversion plutôt efficace si vous parvenez à créer une newsletter attrayante. Alors, faut-il laisser tomber la newsletter en 2023 ? Lemon Interactive vous le déconseille, et nous vous expliquons pourquoi.

Qu’est-ce qu’une newsletter ?

Illustration d'un personnage devant un email validé

La newsletter est née pratiquement en même temps que le mail. Le principe est de donner des nouvelles de son entreprise à tous les gens qui sont abonnés, que ce soit sur la vie de l’entreprise, sur un nouveau produit, sur un événement à venir, ou pour donner des conseils, par exemple.

Bien souvent, la newsletter est publiée de façon hebdomadaire, et reprend les contenus publiés sur le site web de l’entreprise. Mais certains professionnels publient plus ou moins régulièrement, et communiquent sur différents sujets.

L’objectif principal de la newsletter est d’inciter le lecteur à cliquer sur les liens insérés dans le mail, qui mènent vers le site web ou vers une offre en particulier. Contrairement à la campagne emailing, qui a une visée purement commerciale, la newsletter a plutôt un intérêt de fidélisation et d’information, le tout visant à améliorer l’image de marque de l’entreprise.

Pourquoi la newsletter est toujours un canal efficace en 2023 ?

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises ne réalisent pas à quel point le canal newsletter est encore vif, et à quel point il peut convertir et continuer d’être utile dans une stratégie de webmarketing.

Une habitude des lecteurs ancrée depuis des années

Vous arrive-t-il de passer une seule journée sans regarder vos mails ? Que ce soit la boîte mail professionnelle ou la boîte mail personnelle, chacun a pris l’habitude de jeter un coup d’œil, au moins une fois par jour. En réalité, les études montrent même que nous consultons notre courrier électronique 15 fois par jour en moyenne !

Illustration d'un personnage regardant ses mails sur son téléphone avec une notification qui sonne

Le constat est donc évident : tout le monde, les particuliers comme les professionnels, continuent de checker chaque jour leur boîte mail. C’est une habitude ancrée dans notre quotidien. Pourquoi ? Par peur de passer à côté d’une information importante ou d’un bon plan, mais aussi pour se distraire. Il faut aussi reconnaître que le mail est devenu un moyen de communication presque instantané, ou chacun fait tout pour répondre au plus vite.

C’est d’autant plus vrai que les publicités et les lettres sous format papier ne sont clairement plus d’actualité aujourd’hui, et coûtent beaucoup trop cher aux entreprises. Elles sont remplacées par les mails, et notamment les newsletters.

Aujourd’hui, 82 % des entreprises B2B incluent la newsletter dans leur stratégie de contenu, et 40 % d’entre elles affirment que ce canal est essentiel à leur communication. La newsletter n’est donc pas près de disparaître, d’autant plus qu’il n’y a pas encore d’alternative de communication publicitaire aussi directe.

Un contact direct avec les principaux acteurs de votre entreprise

La newsletter est un lien direct avec les 3 cibles privilégiées d’une entreprise, à savoir les clients, les prospects et les potentiels employés qui pourraient être recrutés. Continuer de garder ce lien via une newsletter personnalisée et automatisée permet de créer un lien direct avec ces parties, et de pouvoir s’adresser à eux de manière plus personnelle et intime.

Par ailleurs, l’envoi d’une newsletter est une communication permissive, loin du spam intrusif et parfois même agressif. En effet, les personnes qui reçoivent le mail ont donné leur autorisation, et se sont même inscrites au processus. Cela suppose qu’elles vous connaissent déjà, et s’intéressent à ce que vous avez à leur proposer.

En envoyant un mail régulièrement, vous faites alors partie de leur routine quotidienne, ce qui permet de rester vivant dans l’esprit des gens, d’être à l’écoute, que ce soit sur ordinateur, ou sur smartphone.

L’acquisition de nouveaux clients

Illustration d'un personnage tenant un email avec l'ambition d'avoir des clients (graphique et bulle de pensée avec fusée)

D’un point de vue marketing, la newsletter est particulièrement intéressante pour s’adresser à la clientèle, mais aussi pour trouver de nouveaux clients.

En effet, c’est un moyen pertinent et subtil de relancer les clients, mais c’est aussi une solution à privilégier pour convertir vos prospects qui ont pris l’initiative de s’inscrire à la newsletter, et qui marquent un intérêt pour vos produits ou services.

C’est ce qu’on appelle le lead nurturing, ou la capacité de transformer un lead ou un prospect en client. La communication doit alors inciter subtilement à passer à l’action, que ce soit en vantant les mérites d’un produit ou service, en apportant un conseil, ou encore en transmettant des offres promotionnelles.

Du côté des clients, la newsletter est également un outil d’inbound marketing efficace pour fidéliser la clientèle et rester dans son esprit par un rappel régulier.

Un canal de communication digitale peu onéreux

De manière générale, l’envoi d’une newsletter est une méthode de communication économique. Cependant, il faut nuancer cette affirmation en fonction de plusieurs éléments :

  • La taille de la base données (le nombre de personnes à qui vous envoyez le mail) ;

  • Le nombre de mails envoyés par jour ou mois ;

  • La fréquence des envois de newsletter ;

  • L’outil d’automatisation des newsletters.

Le prix des logiciels de création de newsletters dépend beaucoup des fonctionnalités proposées, et les forfaits varient aussi en fonction du nombre d’adresses mail de votre base de données. Ainsi, vous pourrez trouver des éditeurs de newsletters gratuits, quand d’autres seront payants.

« Parmi les éditeurs de newsletters les plus utilisés en France, on reconnaît SendInBlue, Sarbacane, MailChimp, HubSpot, MailJet… »

Ces derniers vous proposeront plus d’options, comme la personnalisation de l’email, l’accès à des rapports d’analyses et des statistiques, ou encore l’automatisation des envois.

Une plus grande présence sur le web et un meilleur trafic

Illustration d'un personnage assis sur une planète devant un écran et des pages de sites web pour améliorer son trafic grâce à sa newsletter

Envoyer une newsletter permet aussi de renforcer sa visibilité en ligne et d’améliorer le trafic de votre site web. En effet, l’objectif principal est de guider vos interlocuteurs vers votre site web et vos offres, en insérant des liens dans chacun de vos mails.

Cette technique contribue alors à l’augmentation du trafic de votre site Internet, et permet d’améliorer le référencement naturel du site.

On considère alors qu’il suffit d’un bon taux de clic, estimé entre 2 et 5 %, pour assurer un trafic issu d’un canal mail fort, et ainsi renforcer la présence digitale de l’entreprise.

Par ailleurs, tous les internautes qui arrivent sur votre site depuis les liens de votre newsletter représentent du trafic qualifié. Ainsi, si un taux de clic de 3 % peut vous sembler faible, il vous assure un trafic de visiteurs ciblés et intéressés, ce qui garantit un meilleur taux de conversion.

Une façon de développer son business et sa créativité

Chez Lemon Interactive, nous proposons de créer des campagnes d’emailing pour nos clients, car nous savons que c’est un canal important pour l’avenir, qui permet de développer des business. Mais tous les mails ne se valent pas, et il faut savoir faire preuve d’originalité pour intéresser l’internaute.

N’oublions pas que, bien souvent, la newsletter se perd au milieu de dizaines d’autres mails. Il faut donc pouvoir sortir du lot. Mais cela doit être envisagé comme une opportunité de s’exprimer plus librement, et de manière plus personnelle, en faisant preuve d’originalité et en s’amusant sur la communication digitale.

On voit de plus en plus d’e-commerces qui envoient des newsletters plus ciblées et moins impersonnelles que la communication publicitaire traditionnelle. L’idéal est de rendre la lecture plaisante, pour donner envie d’aller plus loin et d’en savoir davantage.

Les newsletters sont alors un excellent moyen de développer une activité par un canal plus intime.

Une liste d’emails qui vous appartient

Beaucoup d’entreprises pensent qu’avec l’avènement des réseaux sociaux, il suffit d’assurer sa présence sur ces canaux et de travailler sa stratégie SMO pour communiquer auprès des clients et des prospects.

Mais il faut garder en tête que tout ce que vous publiez sur Instagram, Facebook ou encore sur votre compte LinkedIn entreprise ne vous appartient pas. Il suffit d’un changement de la plateforme, un piratage de compte, ou un bug informatique, pour perdre la totalité de votre communauté, et des informations que vous avez pu obtenir.

Trois exemples d'emails et newsletters de Lemon Interactive sur des mockups de smartphones

Alors, si le SMO est une excellente stratégie pour communiquer et attirer du trafic sur votre site Internet, la newsletter permet de récupérer les données de vos abonnés, et de les exploiter à votre convenance (dans la limite de la légalité, bien sûr). Il est donc fortement conseillé de combiner une stratégie communication sur les réseaux sociaux à une stratégie d’emailing, pour profiter pleinement des avantages de ces deux canaux, plutôt complémentaires.

Une analyse précise de votre clientèle

La newsletter est un outil puissant pour lancer un projet ou un nouveau produit, car il vous permet d’accéder à de nombreuses statistiques sur le comportement de vos abonnés. À chaque envoi de newsletter, vous pouvez accéder, selon le forfait de votre éditeur de newsletter, à de nombreuses données qui vous indiqueront ce qui marche et ce qui ne marche pas, pour mieux appréhender votre stratégie, et modifier vos processus.

Vous pouvez alors évaluer le taux d’ouverture des emails, le nombre de clics sur vos liens… Ces éléments vous permettent alors de mieux analyser le contenu de votre newsletter, mais aussi d’estimer l’efficacité de celle-ci.

Créer une newsletter étape par étape

Certes, mettre en place et rédiger une newsletter peut représenter un travail chronophage, mais s’il est bien orchestré, cela peut vite avoir un impact positif sur votre entreprise. Il faut alors procéder par étapes, pour élaborer une stratégie newsletter puissante.

Définir l’objectif de votre newsletter

Illustration d'un personnage sur son téléphone envoyant différents emails

L’enjeu de la newsletter est d’être perçue par les lecteurs comme contenu intéressant et non un spam. L’internaute doit pouvoir y trouver des informations dont il a besoin, et pour cela, vous devez définir un objectif précis à votre newsletter. L’idée n’est pas de s’en servir comme d’un fourre-tout, où on ne parle jamais deux fois de la même chose. Le lecteur doit savoir à l’avance ce qu’il va trouver, pour avoir envie de cliquer sur le mail.

Vous pouvez alors faire le choix du mail publicitaire, où vous présentez les promos du moment, un produit phare, ou un événement à venir. D’autres choisissent de centrer le contenu de leurs newsletters sur la vie de l’entreprise… Pour définir cette stratégie, partez de vos objectifs : attirer du trafic de lecteurs sur un blog, vendre des produits ou services, fidéliser votre clientèle…

Ensuite, vous devrez choisir les méthodes d’inscription à votre newsletter. Cela doit se faire par le biais d’un formulaire d’inscription, que vous pouvez insérer dans votre site web, sur vos réseaux sociaux, dans un mail de confirmation d’achat…

Programmer la fréquence d’envoi de votre newsletter

Il n’y a pas vraiment de fréquence d’envoi idéale pour votre newsletter. Tout dépendra du temps que vous avez à y consacrer, et des communications à transmettre. Si vous n’avez pas de sujets à mettre en avant, n’envoyez pas de mails au risque de finir dans les spams plutôt que dans la boîte de réception.

Contrairement aux publications sur les réseaux sociaux, la régularité n’est pas une obligation, et n’impactera pas votre visibilité. Mieux vaut alors écrire quand vous avez vraiment quelque chose à dire, qui apportera une plus-value à votre liste d’abonnés.

Il faut ensuite trouver un juste-milieu pour ne pas être trop intrusif, sans pour autant vous faire oublier. Certaines entreprises choisissent alors de publier toutes les semaines, d’autres préfèrent une fréquence mensuelle. Il n’y a pas de loi, et c’est à vous de définir ce critère selon vos objectifs personnels.

Travailler le contenu et le design de la newsletter

Illustration d'un email avec une notification

Selon l’outil d’édition de newsletter choisi, vous aurez la possibilité de personnaliser votre courrier électronique. C’est particulièrement recommandé pour éviter d’imposer à votre lectorat une page blanche avec un texte en Times New Roman, taille 11, indigeste et illisible.

Insérez votre logo ou votre nom, utilisez les couleurs de votre charte graphique, intégrez des images, optez pour la personnalisation du nom, et abusez des sauts de ligne pour offrir une lecture aérée et agréable.

Dans l’idéal, un lecteur doit pouvoir identifier votre entreprise dès le premier coup d’œil sur votre newsletter.

Automatiser et analyser vos envois

L’idéal, pour ne pas avoir à travailler dans l’urgence ou à devoir faire face à des problèmes techniques, c’est de pouvoir automatiser l’envoi de votre newsletter. De nombreux outils vous proposent cette option. Certains permettent même de cibler l’envoi sur un groupe précis de vos abonnés, pour une communication encore plus pertinente.

Ensuite, le travail n’est pas terminé, pour assurer le bon fonctionnement de toute stratégie, il faut garder un œil sur les statistiques de chaque mail. Au fil du temps, vous prendrez conscience de ce qui fonctionne bien et ce qui intéresse vos lecteurs. L’analyse est un outil puissant pour ajuster votre communication et faire de votre newsletter une solution engageante et performante.

Vous n’avez pas de newsletter pour communiquer sur votre entreprise ? Lemon Interactive ne peut que vous conseiller d’y remédier, car ce canal n’est pas du tout voué à disparaître, et cela ne vous coûte pas grand-chose de le tester. Besoin d’aide ? Notre équipe peut vous accompagner dans la construction de votre stratégie de newsletter.

Petite agence web illustrée cherchant 5 raisons de se créer un compte LinkedIn d'entreprise

Pourquoi utiliser LinkedIn entreprise en 5 raisons

À ses débuts, LinkedIn était principalement une plateforme de CV en ligne. Mais au fil du temps, ses nombreuses fonctionnalités lui ont permis d’intégrer complètement la stratégie SMO des entreprises et faire partie des réseaux sociaux incontournables des professionnels. Découvrez alors 5 raisons d’utiliser LinkedIn entreprise.

LinkedIn, c’est quoi ?

Logo de LinkedIn sur un écran d'ordinateur

Est-il vraiment nécessaire de rappeler ce qu’est LinkedIn ? C’est aujourd’hui le réseau social professionnel numéro 1 dans le monde, avec plus de 30 millions d’entreprises inscrites dans le monde. Il devrait d’ailleurs atteindre, dans les années à venir, le milliard de comptes créés. Grâce à cette place de numéro 1 et son immense communauté, il est possible de se créer un réseau complet, entièrement professionnel, et entièrement dédié aux relations entre entreprises et salariés.

LinkedIn permet donc énormément de choses sur ces différents aspects, que ce soit sur la recherche et l’acquisition de nouveaux prospects ou sur le recrutement. C’est une vraie opportunité pour les entreprises. Pourtant, nombreuses sont celles qui ne se rendent pas vraiment compte de l’importance que peut avoir LinkedIn dans leur stratégie réseaux sociaux d’entreprise ou dans leur stratégie plus globale sur leur manière d’approcher le business ou le RH.

Les spécificités de LinkedIn

LinkedIn est un réseau social bien à part, loin des schémas d’Instagram, de Facebook ou encore de YouTube. En effet, la communication est différente, et la plateforme est entièrement dédiée aux échanges professionnels. Cependant, le discours n’est pas vraiment purement commercial, et publier sur un compte LinkedIn est plutôt l’occasion de transmettre l’histoire de l’entreprise, ses valeurs, ses engagements… L’objectif est alors d’apporter de la valeur ajoutée aux services et produits, en mettant en avant l’expertise, et en agrandissant son réseau de professionnels.

On distingue alors deux types de comptes LinkedIn :

  • Le profil personnel, qui s’impose comme un CV en ligne ;

  • La page entreprise, qui permet d’informer les autres sur les activités et les actualités de l’entreprise.

Le fonctionnement d’un compte LinkedIn

Que vous ayez un profil personnel ou une page entreprise, LinkedIn ne propose que de la publication de contenu public. C’est une manière, à l’image d’une vitrine, de mettre en avant l’entreprise, ses services et/ou ses services.

On retrouve alors plusieurs fonctionnalités permettant de varier les modes de communication :

  • Le partage de contenus issus d’autres comptes (vidéo, texte, visuel…) ;

  • La création d’événements ;

  • La création de contenus optimisés pour le SMO (référencement naturel sur les réseaux sociaux) ;

  • La messagerie privée en direct.

5 bonnes raisons d’être présent sur LinkedIn

La visibilité en ligne est, de nos jours, presque incontournable pour une entreprise. Et si vous pensez qu’un site vitrine ou une boutique en ligne peuvent suffire, voyons en quoi avoir un compte LinkedIn peut être un véritable atout. Lemon Interactive vous explique 5 raisons d’avoir un LinkedIn d’entreprise.

Le contact direct avec les potentiels prospects et les collaborateurs

Illustration des contacts sur LinkedIn avec un personnage déplaçant ses relations

LinkedIn humanise la relation avec les personnes avec qui vous discutez en ligne. Cela permet ainsi de créer une relation de confiance plus rapidement et plus facilement. C’est d’autant plus vrai que vous communiquez autour de votre entreprise, et que vous orientez votre discours autour des valeurs de votre entreprise. Ainsi, les personnes qui échangent avec vous ont forcément des affinités avec vos valeurs. Ce qui permet d’avoir une audience très ciblée, et de vous adresser précisément à de potentiels prospects.

Cela est donc vrai pour les futurs clients, mais ça l’est aussi pour les ressources humaines, et surtout pour les collaborateurs. En effet, ces partenaires et collaborateurs, qui échangent avec vous sur LinkedIn, partagent vos posts et parlent de vous sur leur compte, peuvent être un excellent tremplin sur LinkedIn pour votre entreprise. Cela permet de créer une relation plus proche avec eux, de renforcer la cohésion de groupe, et même d’avoir des ambassadeurs de votre entreprise qui porteront et vanteront vos valeurs sur les réseaux sociaux.

Les possibilités de contact direct sur LinkedIn sont nombreuses, à la fois sur les posts, en commentaire, mais aussi et surtout dans les messages privés. Vous pouvez envoyer des messages privés à la plupart des personnes, surtout si vous avez un compte LinkedIn Premium. Tous ces modes de communication sont un véritable atout pour contacter directement des prospects potentiels.

Assurer une veille active du marché

LinkedIn doit aussi être envisagé comme un outil de gestion ou de veille stratégique, puisqu’il permet de suivre l’actualité de son domaine, en suivant les confrères, les experts du domaine, et toutes les actualités du moment. Traditionnellement, le feed LinkedIn est organisé par pertinence, mais il est aussi possible de contrer l’algorithme et de classer les publications par date, et ainsi suivre les actualités et informations du marché au jour le jour.

C’est une vraie opportunité de voir qui sont les acteurs de marché, quels sont les changements dans les entreprises, quelles sont les nouvelles personnes recrutées, et qui sont les clients des concurrents.

C’est une veille particulièrement intéressante sur tous les marchés, et comme le réseau social LinkedIn est très utilisé, les informations sont très nombreuses.

Il faut alors savoir profiter de ces informations en continu pour établir une stratégie commerciale adaptée, mais aussi assurer votre présence sur les groupes de discussions LinkedIn, où vous pourrez échanger avec d’autres acteurs du même secteur que vous. L’objectif est alors de vous créer un réseau pertinent, qui apporte une réelle plus-value à votre compte et à votre entreprise, que ce soit par les partages ou par les échanges. Mieux vaut avoir peu de contacts qualifiés, que de nombreux contacts qui ne vous apporteront rien.

Cibler de nouveaux prospects et créer des opportunités

Illustration d'un personnage sur son téléphone sur LinkedIn pour cibler ses prospects potentiels

Rejoindre des groupes de discussion et en agrandir son réseau, permet d’augmenter la visibilité d’une entreprise à travers le monde entier, car LinkedIn est un réseau social globalisé. En effet, il n’y a aucune barrière géographique, et cela ouvre un champ de possibilités infini pour discuter et rencontrer du monde. LinkedIn est la plus grande base de données au monde, et cela représente un véritable atout pour cibler de nouvelles personnes, pour avoir de potentiels clients immédiatement, et pour établir de nouveaux partenaires.

Il y a encore quelques années, des milliers d’entreprises auraient rêvé d’avoir un vivier d’informations comme celui-ci. Avec LinkedIn, toutes ces informations sont disponibles immédiatement, en libre accès, partout et pour tout le monde, que ce soit sur mobile ou sur ordinateur. C’est donc un excellent moyen d’augmenter sa visibilité, et d’attirer de potentiels nouveaux clients parfaitement ciblés.

En quelques clics seulement, vous pouvez établir une relation en BtoB avec n’importe quel acteur de votre secteur d’activité, et créer ainsi une multitude d’opportunités, que ce soit pour la recherche de partenariat, de prospection de nouveaux clients, ou encore de découverte de nouveaux fournisseurs.

Pouvoir se construire une audience stable et booster sa notoriété

LinkedIn permet de cibler son audience et de se créer une communauté, avec des comptes qui adhèrent aux valeurs de l’entreprise. Cela permet ainsi d’augmenter l’influence du compte et de se crédibiliser en tant qu’entreprise et que personne auprès des autres professionnels. Cette construction est très importante, car elle permet d’agrandir les possibilités RH ou clientèle.

En construisant une audience plus large, vous vous ouvrez à plus d’opportunités, et LinkedIn permet cela de manière bien plus puissante que n’importe quel autre réseau social.

Mais LinkedIn est aussi un excellent moyen de gérer votre e-réputation et de garder le contrôle de votre stratégie de développement. En effet, cet outil de réseautage professionnel profite d’une excellente notoriété, et les personnes qui trouvent votre profil sur les moteurs de recherche ont alors une image dynamique et moderne de votre entreprise. À cela s’ajoutent les communications et les échanges au sein de la plateforme, qui contribuent à l’image de marque de l’entreprise. N’hésitez alors pas à communiquer sur votre activité en créant du contenu diversifié et de qualité.

Améliorer votre référencement

Illustration du référencement de LinkedIn en SEO avec un personnage regardant son ordinateur à la loupe

À chaque fois qu’un compte LinkedIn entreprise est créé, il se retrouve sur Google. La page LinkedIn est automatiquement référencée, quel que soit son contenu. Cela permet donc à toutes les entreprises d’être visibles sur le web facilement.

Dès qu’une personne va chercher votre entreprise sur Google, votre fiche entreprise LinkedIn va s’afficher. Et comme votre profil n’est pas géré par un algorithme, mais par vous-même, vous avez le choix de montrer ce que vous avez envie. Avec du contenu pertinent, et de la valeur ajoutée pour les personnes qui vont le voir.

Cela permet de cibler la qualité du contenu sans chercher à séduire les moteurs de recherche à tout prix. Bien sûr, l’idéal est d’avoir malgré tout une stratégie de référencement basée sur des mots-clés. Afin d’assurer encore plus de visibilité en ligne.

Avoir une page LinkedIn pour votre entreprise est donc une solution idéale pour attirer des clients venant de Google. Ils sont, une fois encore, ciblés et particulièrement intéressés par l’entreprise.

Adopter les bonnes pratiques sur LinkedIn

Comme tous les réseaux sociaux, LinkedIn est une plateforme qui répond à certains codes. Aussi, pour pouvoir satisfaire votre audience et augmenter votre visibilité, il est conseillé d’adopter de bonnes pratiques qui garantiront le succès de votre page LinkedIn entreprise.

Optimiser votre profil d’entreprise

Dès qu’un professionnel entre en contact avec vous ou s’abonne à votre compte, son premier réflexe sera d’aller voir votre profil. Dans un objectif simple : obtenir des informations sur votre activité. Il faut être le plus clair et concis possible. Plusieurs points sont alors à remplir :

  • Intégrer des visuels (logo de l’entreprise, photo de profil, bannière personnalisée…) ;

  • Décrire précisément votre entreprise et son activité ;

  • Utiliser des mots-clés pertinents.

Animer votre page entreprise LinkedIn

Illustration d'un personnage entouré des différentes réactions disponibles sur LinkedIn

Une fois votre profil créé et rempli, il va falloir l’alimenter et l’animer. Cela permettra à vos contacts de voir apparaître vos publications dans leur fil d’actualité, et ainsi augmenter votre visibilité.

Utilisez alors les vidéos, les images et les contenus texte pour apporter du contenu de qualité à votre communauté.

N’oubliez jamais de répondre aux commentaires et réactions, afin de bâtir un réseau performant et fiable.

N’hésitez pas à également demander à vos collaborateurs d’associer leur page profil à votre page entreprise.

Rejoindre les groupes de discussions LinkedIn

Sur LinkedIn, on compte plus de 2 millions de groupes de discussions. Les domaines, secteurs et sujets sont d’une très grande variété, et regroupent des millions de profils. Voilà autant d’opportunités pour vous d’agrandir votre réseau et de vous faire connaître. Ciblez alors les groupes répondant à vos enjeux, et viser plusieurs objectifs :

  • Toucher de nouveaux partenaires ou prospects ;

  • Imposer votre expertise et votre sérieux auprès de vos pairs ;

  • Effectuer une veille informationnelle et concurrentielle sur votre marché ;

  • Augmenter votre notoriété et votre visibilité.

Bien sûr, le but d’un groupe de discussion est de participer activement. En restant spectateur, vous n’obtiendrez qu’une visibilité sur les tendances et actualités du marché.

En ajoutant LinkedIn à une stratégie SMO et SMA, le webmarketing de l’entreprise est alors globalisée. Que ce soit en référencement naturel, en référencement payant, et en référencement sur les réseaux sociaux. Lemon Interactive vous propose alors son expertise dans le domaine pour créer une page LinkedIn performante.

Illustration de réseaux sociaux autour d'un personnage illustré, LinkedIn, YouTube, Facebook, Instagram - Lemon Interactive

6 points pour choisir son outil de gestion des réseaux sociaux

Gérer les réseaux sociaux d’une entreprise peut être très chronophage. C’est d’autant plus vrai si vous avez plusieurs comptes à gérer. Heureusement, il existe de nombreux outils qui vous permettent de planifier et d’optimiser les publications sur Facebook, Instagram, LinkedIn… Lemon Interactive vous aide alors à y voir plus clair parmi les nombreuses offres, et à choisir votre outil de gestion de réseaux sociaux selon 6 critères.

Qu’est-ce que le SMO ?

Illustration de la compréhension de la définition de SMO : Social Media Optimization

Si la visibilité en ligne d’une entreprise passe par les réseaux sociaux, c’est qu’ils représentent un outil intéressant de communication et de conversion. Au même titre qu’un site Internet, la publication sur ces plateformes est soumise à des algorithmes, et pour pouvoir se démarquer de la concurrence, il faut alors avoir recours au SMO. 

Le SMO, ou Social Media Optimization, rassemble toutes les techniques qui permettent d’attirer des visiteurs sur la page d’un site web, via un réseau social. Autrement dit, le SMO vise à créer des contenus sur les médias sociaux, pour promouvoir un site Internet et attirer du trafic qualifié. 

Comme pour le SEO, il s’agit alors de travailler les publications pour améliorer le référencement et la visibilité du compte.

Le SMO peut alors servir à toutes les entreprises qui souhaitent assurer leur visibilité en ligne. Et dès lors qu’il y a une présence sur un réseau social, il y a forcément du SMO. Que ce soit en créant du contenu ou en le mettant en avant, le travail de l’expert SMO est alors d’optimiser au maximum chaque post pour qu’il soit le plus adapté à la cible, et donc à l’entreprise.

À qui s’adressent les outils SMO ?

Les outils de gestion des réseaux sociaux servent à toutes les personnes qui gèrent une ou plusieurs pages entreprise, et qui souhaitent créer des posts et les planifier. Mais cela peut aussi être utile pour connaître les meilleures heures pour poster, pour analyser l’audience, le profil des visiteurs, les différents concurrents…

Les outils SMO permettent alors de gagner du temps, de regrouper toutes les planifications de posts, et d’avoir une visibilité complète sur la stratégie éditoriale mise en place, ainsi que sur les différents posts qui vont être publiés.

Vous pouvez ensuite en tirer des conclusions, pour voir comment optimiser davantage les publications et cibler au mieux votre audience.

Quel est l’intérêt d’élaborer une stratégie SMO ? 

Il se dit partout que, désormais, la présence des entreprises sur les réseaux sociaux est incontournable. Chez Lemon Interactive, nous le rappelons régulièrement à tous nos clients. Mais savez-vous pourquoi une stratégie SMO est intéressante pour votre business ?

Pour attirer du trafic qualifié sur votre site web

L’objectif du SMO est d’attirer l’attention des utilisateurs des réseaux sociaux, pour ensuite les guider vers votre site Internet. Il suffit pour cela d’intégrer un lien vers l’une de vos pages dans votre publication. L’intérêt majeur est d’améliorer le référencement de votre site web grâce à de nombreuses visites.

Vous adresser à un large panel de potentiels prospects

Deux personnages en quête de prospects qualifiés pour leur business sur les réseaux sociaux

Tout le monde, aujourd’hui, utilise au moins un réseau social au quotidien. C’est donc un outil puissant pour toucher un maximum de consommateurs, que vous ne trouverez peut-être pas ailleurs.

Avec les réseaux sociaux, vous n’attendez pas qu’ils viennent à vous, mais vous allez les chercher, en tentant d’apparaître dans leur algorithme.

Par ailleurs, cela permet aussi d’attirer un trafic qualifié, car la personne qui clique sur le lien montre un vrai intérêt pour le sujet. Cela augmente alors le taux de conversion, et une fois encore, le référencement de votre site.

Fidéliser et toucher votre clientèle

Le gros atout des réseaux sociaux est de pouvoir créer une relation plus personnelle avec vos clients. Les interactions sont ici nombreuses, et permettent de créer des liens avec les consommateurs. Cette transparence et cette proximité sont souvent importantes pour mettre en confiance et fidéliser vos clients.

Maîtriser votre e-réputation

Autre avantage du SMO, c’est que vous avez les cartes en main pour gérer la réputation et l’image de votre entreprise sur les réseaux. Vous avez un retour direct sur ce que les visiteurs pensent de vous et de votre entreprise, et vous pouvez intervenir facilement (commentaires, messages…) en votre faveur.

À quoi reconnaît-on un bon outil de gestion SMO ? 

Aujourd’hui, les outils de gestion des réseaux sociaux sont très nombreux sur le marché, et ils ont tous pour objectif de faciliter le travail des experts en communication sur les réseaux sociaux. Face à la multitude d’offres, il faut donc savoir repérer les outils SMO les plus performants, en fonction de vos besoins.

La plupart du temps, on retrouve des outils avec une offre de base gratuite. Puis, les offres suivantes, avec des fonctionnalités et services supplémentaires, deviennent payantes.

Il n’existe alors pas véritablement de bon ou de mauvais outils SMO, car tout dépendra de vos besoins. 

De manière générale, on se sert surtout des outils de gestion des réseaux sociaux pour créer et planifier des posts en grand nombre, pour un ou plusieurs comptes. C’est, bien sûr, les fonctionnalités de base. Mais vous pouvez aussi obtenir des rapports et analyses pour chacune des publications (meilleurs horaires et meilleurs jours pour poster, par exemple). Ces statistiques se présentent généralement sous forme de rapports en pdf ou en excel (fichier csv), et ils permettent de comprendre ce qui marche ou non, et ainsi vous permettre d’évoluer vers des posts plus adaptés à votre cible.

Les 6 critères de choix d’un outil de gestion de réseaux sociaux 

Il est difficile de choisir un outil SMO, car il y en a beaucoup sur le marché. Et leurs grandes similitudes ne sont pas là pour vous faciliter la tâche. Pourtant, certaines fonctionnalités peuvent vous aider à prendre la bonne décision. Voici alors 6 critères à prendre en compte dans votre choix d’outil de gestion des médias sociaux.

1. Les réseaux sociaux compatibles

synchronisation des posts sur les réseaux sociaux, Instagram, TikTok, YouTube...

Vous remarquerez rapidement que tous les outils SMO ne fonctionnent pas avec tous les réseaux sociaux. Vous devez donc cibler votre recherche en fonction des plateformes que vous souhaitez utiliser : Facebook, Twitter, Pinterest, LinkedIn, Instagram, TikTok…

L’idée, ensuite, est de pouvoir synchroniser tous les posts et tous les réseaux avec un seul et même outil, pour centraliser tous vos comptes et avoir accès à vos communautés facilement.

2. La veille concurrentielle

Pour pouvoir se démarquer de la concurrence, vous n’avez pas d’autres choix que de connaître et comprendre cette concurrence ! De nombreux outils SMO permettent alors de l’analyser à votre place, en vous révélant, d’abord, qui est votre concurrence, et en décryptant son activité : ce qui marche, ce qui ne marche pas, sur quelles plateformes elle intervient, quelle stratégie sociale elle adopte…

L’analyse concurrentielle est donc essentielle si vous voulez connaître et affiner votre positionnement sur les réseaux sociaux. Cela vous permettra aussi de gagner du temps, en éliminant tout de suite les stratégies qui ne marchent pas, pour vous concentrer sur ce qui fonctionne. 

3. Le prix et les besoins 

Évidemment, le choix d’un outil SMO passe forcément par le critère du budget. Celui-ci est à corréler avec vos besoins. Par exemple, si vous n’avez que quelques comptes à gérer (moins de 10) et que l’objectif est surtout la planification de publications, il ne sera pas nécessaire d’investir dans un outil coûteux.

En revanche, si vous êtes gestionnaire d’un grand nombre de comptes (community manager, par exemple), il peut être intéressant de se tourner vers un outil plus performant.

Chaque outil SMO propose souvent plusieurs offres. Il s’agit alors d’être vigilant sur certains points, comme le nombre de comptes autorisés, ou les fonctionnalités proposées. 

Les prix vont, en moyenne, de 5 à 100 euros par mois. Si vous avez un budget limité chaque mois, il faudra peut-être tirer un trait sur certaines fonctionnalités, en essayant toujours de viser vers l’outil SMO au meilleur rapport qualité-prix.

4. La planification des posts

Personnage sur son ordinateur à côté d'une grande horloge pour planifier tous ses posts sur les réseaux sociaux

La planification des publications est la fonctionnalité principale d’un outil de gestion des réseaux sociaux. Elle permet de prendre de l’avance sur votre calendrier éditorial, et de pouvoir publier régulièrement, où que vous soyez, sans avoir à vous en soucier. C’est un outil particulièrement intéressant pour optimiser un LinkedIn entreprise, qui ne propose pas cette fonctionnalité.

Aussi faut-il être attentif aux conditions de chaque offre. En effet, le nombre de publications par mois, et par compte, peut parfois être limité.

Si vous comptez publier tous les jours, mieux vaut alors vous tourner vers une offre qui propose un grand nombre de publications, voire des publications en illimité.

5. La facilité des interactions

Un réseau social n’est pas seulement une plateforme de campagne digitale. C’est aussi, aujourd’hui, une interface d’échange avec la clientèle. Les consommateurs l’utilisent à la fois pour émettre un avis, pour faire une réclamation, ou encore pour demander des renseignements. Il est donc primordial d’être joignable en toute circonstance.

Certains outils SMO proposent alors la gestion des messages. L’avantage majeur est de regrouper, sur une seule et même interface, tous les messages de tous les réseaux sociaux.

Si cela représente un gain de temps considérable, c’est aussi un outil d’organisation puissant, qui permet d’être réactif vis-à-vis de votre communauté.

6. L’analyse et les rapports de performances de chaque post

Pour optimiser votre communication sur les réseaux sociaux, il est important de connaître les performances de chaque post. Les fonctions de reporting d’un outil SMO peuvent alors être indispensables pour analyser votre audience, et optimiser votre stratégie SMO.

Vous pouvez alors avoir des informations sur les posts qui fonctionnent ou non, les horaires de publication qui attirent la plus grande audience, le nombre de réactions à vos posts…

Quelques exemples d’outils SMO 

Si vous cherchez rapidement un outil SMO dans votre moteur de recherche, vous découvrirez des dizaines de résultats. Lemon Interactive vous propose alors une petite sélection d’outils SMO.

Metricool

Logo Metricool

Que ce soit pour l’analytics ou pour la publication de contenus, Metricool aborde la gestion de réseaux sociaux avec simplicité et efficacité. Ce logiciel réseaux sociaux permet aussi de gérer des campagnes SEA (Facebook Ads et Google), et il a l’avantage d’être à tout petit prix (17 €/mois pour 10 marques).

Swello

Logo Swello

Swello est un outil de gestion Réseaux sociaux made in France, qui portait auparavant le nom de ClockTweets. Vous pouvez alors gérer vos comptes marques avec différentes fonctionnalités : programmation, analyse, gestion d’équipes et veille. L’offre de base est à 9,90 €/mois, et plus vous souhaiterez acquérir des fonctionnalités, plus le prix de l’offre augmente.

AgoraPulse

Logo AgoraPulse

AgoraPulse fonctionne un peu sur le même principe que Swello. Il a la particularité de centraliser toutes les notifications, comme si vous utilisiez une boîte mail. Ses nombreuses fonctionnalités expliquent son prix plus élevé que la moyenne, avec une offre de base à 79 €/mois pour 10 profils sociaux.

Buffer

Logo Buffer

Buffer est probablement l’un des outils de gestion SMO les plus connus au monde. Son utilisation est très intuitive, et intègre de nombreuses plateformes. En revanche, il n’est pas si simple à prendre en main pour gérer les conversations, et l’interface est entièrement en anglais. Son offre de base est fixée à 5 $ par compte et par mois.

Hootsuite

Logo Hootsuite

Aux côtés de Buffer, Hootsuite est l’autre grand géant de la gestion de réseaux sociaux. S’il est, lui aussi, un outil américain, l’interface est depuis peu entièrement traduite en français, et plutôt intuitive, ce qui facilite l’utilisation. Ultra performant, il permet de gérer jusqu’à 25 comptes en simultanée, et de centraliser toutes les données pour un travail en équipe plus fluide. Son offre de base est à 49 €/mois, pour 10 comptes de réseaux sociaux et un nombre de publications illimité.

SocialPilot

Logo Social Pilot

SocialPilot est un outil de community management qui entre en concurrence directe avec Hootsuite ou Buffer. Et si son prix est moins cher (25,50 €/mois pour 10 marques), les fonctionnalités restent moins nombreuses. Par ailleurs, la plateforme est en anglais, ce qui peut être un frein dans la production de contenus et la publication.

Sprout Social

Logo Sprout Social

Avec son interface moderne et intuitive, Sprout Social est un logiciel séduisant. Mais, même si sa fonction de recherche d’influenceurs est intéressante pour créer des partenariats et des posts sponsorisés, le prix reste très élevé, avec un tarif de base à 249 $ par mois pour 5 profils.

Nous nous arrêtons ici dans les présentations d’outils, mais sachez qu’il en existe plein d’autres : Oktopost, Sendible, CoSchedule, Falcon.io, Edgar…

Les outils de gestion SMO sont d’une grande aide pour toutes les personnes qui utilisent les réseaux sociaux au quotidien, et notamment ceux qui gèrent plusieurs comptes et entreprises. Pour choisir, tout dépend du besoin, mais le marché ne manque pas de possibilités. Lemon Interactive vous recommande alors de faire le bon choix pour optimiser le référencement de votre site web.

Image du logo de LinkedIn blanc sur fond bleu - conseils LinkedIn - Lemon Interactive

10 conseils pour optimiser un compte LinkedIn entreprise

Comptant plus de 800 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 25 millions en France, LinkedIn est le réseau social professionnel incontournable pour toute entreprise qui travaille en B2B et/ou B2C, et qui souhaite se développer à plus grande échelle. Mais pour qu’un compte LinkedIn soit visible, encore faut-il savoir se démarquer. Voici 10 astuces pour optimiser vos contenus sur LinkedIn.

Qu’est-ce que LinkedIn ?

Logo du réseau social LinkedIn

LinkedIn est le réseau social de référence aujourd’hui pour tous les professionnels et toutes les entreprises. Année après année, le nombre d’utilisateurs augmente, et la plateforme permet aux professionnels de développer leur entreprise et leur réseau de collaborateurs à travers de nombreuses opportunités et fonctionnalités.

LinkedIn fait partie des plus grands réseaux sociaux, il est donc nécessaire pour une entreprise d’assurer sa présence en ligne sur ce canal incontournable. Cela permet, en effet, de tirer profit de la richesse du réseau pour différents aspects de la gestion d’entreprise, que ce soit au niveau RH (recrutement et recherche de talents), de l’acquisition de prospects et de la veille sur l’évolution du marché.

Commencer par l’optimisation du profil LinkedIn

Avant de nous arrêter plus longuement sur l’optimisation des contenus des publications, faisons un point sur la rédaction du profil LinkedIn. Celui-ci doit être envisagé comme un CV en ligne, qui informe les visiteurs sur votre carrière professionnelle et sur votre situation actuelle. Un profil LinkedIn doit donc être rempli avec sérieux et réflexion, en tenant compte de points importants.

Illustration d'un personnage naviguant sur son profil LinkedIn montré sur un écran d'ordinateur
  • La photo de profil LinkedIn : rappelons que LinkedIn est un réseau professionnel. Mieux vaut, alors, aller au plus simple, avec une photo sobre et bien cadrée de votre visage. Pensez ensuite à la mettre à jour régulièrement, pour qu’elle corresponde toujours au professionnel que vous êtes aujourd’hui.

  • La bannière du profil : placée en en-tête de votre profil, la bannière doit être personnalisée. Vous pouvez alors intégrer le logo de votre entreprise, le slogan, votre équipe de professionnels, ou encore mettre une image qui correspond à votre activité. Pour les collaborateurs d’une même entreprise, il est intéressant de publier une bannière identique à tous les profils, comme un fil rouge, ou un signe de reconnaissance des professionnels de l’entreprise.

  • L’introduction : après avoir vu votre photo et votre bannière, le visiteur va lire en premier votre introduction. Il est donc important de travailler le contenu, avec une phrase d’accroche attrayante, un texte résumant votre situation actuelle, votre domaine d’activité, votre expérience professionnelle, votre localisation et vos missions et compétences particulières.

Une fois que votre profil est complété et optimisé, il ne vous reste plus qu’à publier sur votre compte. Mais attention, certaines règles sont à respecter pour sortir du lot.

Les 10 astuces pour optimiser les contenus d’un compte LinkedIn

Un profil LinkedIn optimisé ne suffit pas à se démarquer sur ce réseau social aux millions d’utilisateurs. Il faut pour cela publier des contenus, en tenant compte des différentes règles d’optimisation.

Conseil n°1 : publier régulièrement des contenus de qualité

Les experts de LinkedIn sont formels : les profils qui publient à une fréquence hebdomadaire ont 5 fois plus d’abonnés, et leur nombre d’abonnés augmente 5 fois plus vite, que les profils qui publient à une fréquence mensuelle.

« Ce conseil s’applique de manière générale à tous les réseaux sociaux, mais il est encore plus judicieux sur LinkedIn, où la concurrence peut être rude. »

Bien sûr, le but n’est pas de noyer les utilisateurs sous une multitude de posts et de contenus en tout genre, mais de prioriser la qualité à la quantité. Il faut donc réfléchir à ce que vous voulez publier, et élaborer une véritable stratégie de communication, avec un planning éditorial LinkedIn mûrement étudié.

Et si la publication quotidienne vous semble difficile ou trop contraignante, il est alors recommandé de publier au moins une fois par semaine, pour assurer une page active et régulièrement mise à jour. Autre conseil : mieux vaut publier un seul post par semaine de manière très régulière, plutôt que de poster 15 contenus d’un coup et ne pas revenir sur la plateforme pendant des semaines. L’algorithme de LinkedIn privilégie, en effet, la régularité à la quantité.

Conseil n°2 : varier les types de contenu

Illustration d'un ordinateur et d'un smartphone avec différents types de posts possibles sur LinkedIn - Lemon Interactive

LinkedIn propose une multitude de formats de publication, que ce soient les vidéos, les visuels, et plus particulièrement les carrousels, qui sont les types de post qui fonctionnent le mieux aujourd’hui sur ce réseau social.

Le carrousel est idéal pour transmettre de nombreuses informations sous un format très accessible et ludique, sans avoir à créer une vidéo, souvent plus chronophage.

Bien sûr, la vidéo et le visuel restent aussi essentiels dans la communication sur LinkedIn, et ils sont à privilégier par rapport au contenu de texte. L’idée est alors de varier les formats, et d’adapter les contenus selon la masse d’informations à transmettre.

Conseil n°3 : varier les sujets abordés dans les posts

Pour intéresser un maximum de personnes et ouvrir le champ des possibilités, il est indispensable d’aborder différents sujets, sur des thématiques variées. Il peut alors être intéressant, pour optimiser sa page LinkedIn, d’établir une liste des sujets à évoquer, et de les aborder plus ou moins aléatoirement dans des posts variés.

L’idéal est de trouver un certain équilibre entre chaque sujet, pour pouvoir parler à la fois de l’entreprise, des collaborateurs, des clients, d’événements à venir…

Par ailleurs, en proposant toujours la même typologie de post, vous arriverez peut-être à intéresser de nouvelles personnes, mais une fois abonnées, elles vont vite se lasser de vos contenus.

Conseil n°4 : utiliser Perfect Post pour vos publications

Perfect Post est une extension Chrome qui s’installe directement sur le navigateur, et qui permet de personnaliser vos posts directement dans LinkedIn. Plusieurs fonctionnalités pratiques sont alors à disposition :

  • Suivre le nombre de mots ;

Logo de l'outil LinkedIn Perfect Post
  • Voir la ligne qui va être délimitée avant d’avoir le guide « voir plus » ;

  • Avoir le nombre de hashtags ou d’émojis intégrés dans le post ;

  • Connaître le nombre de personnes qu’on tague ;

  • Personnaliser le post en mettant du gras, de l’italique, du texte souligné…

Enfin, Perfect Post permet aussi d’enregistrer le post pour le publier plus tard. C’est donc un incontournable de la stratégie de publication sur LinkedIn.

Bon à savoir : l’utilisation du gras et de l’italique sur les posts LinkedIn est à utiliser avec parcimonie, car ces formats d’écriture ne sont pas compatibles avec la lecture audio, une option de plus en plus utilisée par les internautes.

Conseil n°5 : humaniser le post pour le rendre attirant

Sur LinkedIn, l’accroche d’un post est essentielle, puisque l’utilisateur ne verra que les 3 premières lignes du contenu. Il faut donc travailler ce début de texte pour donner envie au lecteur d’en savoir plus et cliquer sur « voir plus ». Vous devez alors faire attention à de nombreux éléments pour rendre le post attrayant et vivant :

Illustration d'un personnage entouré des différentes réactions disponibles sur LinkedIn
  • Utiliser des émojis ;

  • Bien aérer le post pour qu’il soit agréable à lire ;

  • Formuler correctement les phrases afin qu’elles soient claires et cohérentes, mais aussi et surtout sans fautes ;

  • Éviter le ton d’entreprise, privilégiez le langage courant, pour humaniser la publication et l’échange. Il ne faut pas oublier que, même si on est sur un réseau professionnel, ce sont des humains qui lisent les posts.

L’idéal, pour s’approprier un style qui fonctionne et optimiser son compte LinkedIn, est de scroller votre page pour repérer ce qui marche bien sur les autres comptes, et ce qu’il ne faut pas faire pour rendre le post attirant par le visuel, mais aussi par le contenu.

Conseil n°6 : ne pas négliger l’importance des collaborateurs

Pour optimiser sa page LinkedIn, il ne faut surtout pas sous-estimer l’importance des collaborateurs, que ce soit sur votre propre page professionnelle (partage des posts, réactions ou commentaires), ou sur leur compte à eux.

En effet, ils peuvent eux-mêmes rédiger des posts, partager des visuels communs, ou encore avoir une description personnalisée adaptée à l’entreprise, et ainsi mettre en valeur toute son équipe, dont vous !

Il ne faut donc pas hésiter, de part et d’autre, à partager, réagir et commenter, car cela peut vraiment faire décoller des posts de votre côté comme du leur, et jouer en faveur de l’entreprise.

Conseil n°7 : suivre les statistiques de chaque post

LinkedIn propose de suivre les statistiques de vos posts directement sur l’application, mais il existe aussi de nombreux outils indépendants qui offrent de plus grandes fonctionnalités, comme Swello, Metricool, Agorapulse, Hootsuite…

Logos de quatre outils de SMO (search media optimization) : Swello, Agorapulse, Metricool et Hootsuite

En analysant les résultats de chaque publication, vous pourrez déterminer les types de posts qui fonctionnent, et ceux à éviter ou à améliorer. Vous pourrez également déterminer quels sont les jours et horaires de publication qui engendrent une plus grande visibilité, afin de cibler vos périodes de publication et organiser votre calendrier éditorial pour LinkedIn

Vous pourrez aussi évaluer l’évolution du nombre d’abonnés sur votre compte, et mieux connaître les personnes qui s’intéressent à votre entreprise.

Conseil n°8 : ne pas négliger l’importance des tags et des hashtags

Sur LinkedIn, il est possible de taguer des personnes et des entreprises, mais si cette fonctionnalité est très intéressante, il faut malgré tout l’utiliser avec parcimonie. L’idée n’est pas de taguer tout le monde, sans lien cohérent avec la publication, mais plutôt de générer un vecteur de visibilité pour le post auprès des personnes taguées. L’idéal est alors d’obtenir une réaction, un commentaire ou un partage de post de la part de ces professionnels tagués, afin d’augmenter encore la visibilité de votre publication.

Les hashtags sont aussi intéressants dans ce sens, puisqu’ils permettent à l’algorithme d’afficher votre post sur les profils intéressés par les hashtags en question. Il faut toutefois ne pas en abuser, et se limiter à 5 hashtags par post maximum, et qu’ils restent, bien sûr, en cohérence avec le thème du post.

Conseil n° 9 : répondre à tous les commentaires

Illustration d'un personnage avec un mégaphone et des bulles de dialogue, entourées de pictogrammes de réactions LinkedIn

Quel que soit le réseau social utilisé, répondre aux commentaires est une règle de community management de base, et un incontournable du customer care. Il est, en effet, impératif de répondre et réagir à la moindre réaction des internautes pour optimiser son LinkedIn, afin de créer un échange, susciter la sympathie, offrir une impression de sérieux et de professionnalisme, et donner une image de marque positive et abordable.

Par ailleurs, plus un post reçoit de réactions, plus sa visibilité augmente sur LinkedIn, que le commentaire ou la réaction vienne d’un abonné ou de vous. Prenez alors toujours quelques minutes par jour pour répondre à vos followers.

Conseil n° 10 : ne pas négliger le SMO

Le SMO (Social Media Optimisation) est un outil de communication puissant sur LinkedIn. Si l’expertise SEO concerne le référencement naturel et si le SEA se charge du référencement payant sur Internet, le SMO, lui, comprend toutes les actions possibles pour bien référencer un compte ou un post sur les réseaux sociaux.

Cela passe par des posts sponsorisés, de la publicité, ou encore par la mise en avant de posts précis. Autant de publications qui peuvent intéresser d’autres entreprises, des prospects, ou même des futurs collaborateurs. Le SMO est d’ailleurs l’une des expertises de Lemon Interactive, qui s’appuie aussi sur le SEO et le SEA pour augmenter la visibilité en ligne des entreprises.

Vous n’avez pas encore de profil professionnel sur LinkedIn, ou vous ne publiez jamais rien ? Ne passez plus à côté d’opportunités business potentielles, contactez Lemon pour optimiser et apporter du contenu à votre compte sur LinkedIn et sur tous les autres réseaux sociaux !